mercredi 29 mars 2017    || Inscription
BanniereNews
 
 

Hier, dans le show de VM World à Barcelone a été annoncé devant un parterre de 10000 visiteurs choisis un accord qui doit révolutionner la face du cloud, à savoir un partenariat entre Amazon Web Services et VMware. 

 

Rien n’a manqué pour que la fête soit parfaite : show laser, bande son assourdissante, DJ déjanté,  (« Roxane » de Police en introduction de la keynote à 9h du matin, c’est un peu rude comme entrée en matière…) et discours musclé pour chauffer la salle : « Be tomorrow »  est en effet l’antienne du discours de VMware pour sa grand messe européenne dans le gigantesque centre de congrès Fira Gran Via de Barcelone. Mais l’annonce est de taille, et a fait venir Mike Clayville, VP d’AWS sur la scène en personne. Il ne s’agit pas moins que d’annoncer un « partenariat stratégique visant à créer et à proposer une offre hybride parfaitement intégrée» entre VMware et AWS. « Dans le cadre de cette nouvelle alliance, AWS sera le principal fournisseur d’infrastructure de Cloud public de VMware, tandis que ce dernier sera le fournisseur stratégique de Cloud privé d’AWS », précise le communiqué. Mais la plate-forme, actuellement en beta, sera lancé officiellement courant 2017, et aucun prix n’est pour le moment communiqué. 


Un accord pour piloter la transformation digitale des grands comptes 


Plus tard, en conférence de presse, Mike Clayville a confirmé tout le bien fondé qu’il pensait de ce partenariat stratégique. « Un certain nombre de nos clients, notamment parmi les organismes financiers, sont en pleine transformation digitale », explique-t-il. « Avec cet accord, nous nous intéressons aux grandes sociétés du CAC 40, aux industriels qui fournissent de l’énergie notamment », reprend Mike Clayville.

 

Peu bavarde sur les couches de sécurité de ce partenariat, c’est Magdeleine Bourgoin, Directeur Technique de VMware France (ci-dessus), affirme que les préoccupations de sécurité sont très présentes dans ce partenariat, notamment par l’intégration de NSX  ([nota : NSX reproduit l’environnement réseau complet sous forme logicielle, et procure un ensemble complet de services et d’éléments logiques de réseau : commutateurs logiques, routeurs, pare-feu, équilibrage de charge, VPN, qualité de service et surveillance]. « La sécurité est devenue une vraie demande des clients », explique Magdeleine Bourgoin, « et un axe d’investissement fort de notre part ». A suivre sur le terrain.