mercredi 28 juin 2017    || Inscription
BanniereNews
 
 

Suite au terrible attentat d’hier qui a endeuillé les forces de police avec la mort de Xavier Jugelé, 37 ans, Emmanuel Macron, est intervenu aujourd’hui pour proposer, en urgence, la création d’une « taskforce » capable de lutter 24h/24 contre Daech.

 

Cette « task force » dont on ne connaît pas la composition, serait un organe opérationnel 24 heures sur 24  rattaché directement au président de la République. Le candidat En Marche souhaite construire un renseignement « réactif, efficace et consolidé » contre le terrorisme, qui serait notamment capable de repérer dans les réseaux impliqués les individus radicalisés, et de les identifier avant qu’ils ne puissent passer à l’action. 

Une tâche souterraine

Saluons une proposition courageuse et nous l’espérons dictée par l’urgence de la situation et non uniquement la perspective de l’élection de dimanche. La lutte anti-terroriste et l’identification des populations cibles est une tâche souterraine, parfois ingrate et de longue haleine qui ne souffre aucun amateurisme et qui se fait dans le silence et non sous les sunlights d’une élection, fut-elle présidentielle.