jeudi 19 septembre 2019    || Inscription
BannierePresse
 
 

GData

L’utilisation de faux logiciels antivirus pour infecter les ordinateurs, ou faire payer de fausses prestations aux internautes, est une pratique couramment employée par les cybercriminels.  [Lire le communiqué de presse...]
Autres communiqués Etudes, webinars, GData
Avec des codes malveillants de plus en plus nombreux et à évolution rapide, les protections basées sur les signatures ne suffisent plus. Avec la génération 2013, G Data s'appuie sur de nouvelles technologies proactives.  [Lire le communiqué de presse...]
Autres communiqués Protection des données, GData
Près de 4 millions d’internautes à travers le monde pourraient se voir privé de navigation Internet à partir du 8 mars 2012. Suite à l’Operation Ghost Click menée en novembre 2011 par le FBI américain, des serveurs DNS compromis sont maintenant sous le contrôle des autorités.  [Lire le communiqué de presse...]
Autres communiqués GData
Les dangers sur mobiles se joignent aux codes Windows et battent de nouveaux records
Avec plus d’un million de nouveaux codes malveillants apparus durant le premier semestre, 2011 s’annonce déjà comme une année record. En plus des dangers sous Windows, les cybercriminels se concentrent aussi sur les appareils mobiles pour la diffusion de leurs codes malveillants. La part des logiciels dangereux pour les smartphones et les tablettes a plus que triplé durant ce premier semestre. Les chevaux de Troie multiplateformes dominent actuellement le secteur. La plupart d'entre eux sont conçus pour l’envoi de spam ou pour la réalisation d’autres activités illégales proposées sur le marché cybercriminel parallèle. L’appât du gain reste encore et toujours la principale motivation des cybercriminels.   [Lire le communiqué de presse...]
Partenaires Mag-Securs