Articles Communiqués


Réseaux sociaux et entreprises: petit bain ou grand saut ?
Les entreprises exploitent de plus en plus régulièrement les sites de réseaux sociaux, tels que Twitter, Facebook ou LinkedIn, pour établir des contacts avec leurs clients et leurs fans. Et la liste de ces sites ne cesse de s’accroître.

La demande pour un accès au Web 2.0 est en plein essor. En effet, les entreprises et leurs collaborateurs ont recours aux sites de réseaux sociaux pour leur marketing et leurs stratégies de recrutement, mais également pour maintenir leurs clients informés au travers d’interactions régulières. Pour être efficaces et pertinents, les échanges entre une entreprise et son public cible doivent prendre la forme d’une conversation. Il est important de se rappeler que les réseaux sociaux sont basés sur l’interaction, une relation à double sens. Pour un fonctionnement optimal, un dialogue entre les entreprises ou les célébrités et leurs fans doit pouvoir s’établir. Dans cet échange, c’est l’utilisateur qui crée le contenu.

Malheureusement, l’essor des réseaux sociaux engendre également de nouvelles menaces, qui exploitent la confiance que les fans ont envers une entreprise ou une personnalité. Un fan de Lady Gaga peut ainsi publier son avis sur son dernier single, mais il peut également poster du contenu malveillant sur sa page. De nombreux fans ont été dupés par des logiciels espions, de faux antivirus, des attaques furtives ou encore des chevaux de Troie voleurs de données du fait de cette pratique propre aux réseaux sociaux. Les pages de fan peuvent donc rapidement devenir la cible favorite d’attaques de ce genre, comme cela a été le cas récemment sur la page de Justin Timberlake et sur plus de 250 000 autres pages.

Autres exemples avec le site officiel de la campagne de Barack Obama, sur lequel  du contenu malveillant a été posté, et le compte Twitter piraté de Guy Kawasaki qui envoyait des liens malveillants à ses 140 000 abonnés. Des campagnes malveillantes majeures ont également été observées sur Twitter et Facebook (comme l’attaque « La vidéo la plus hilarante » sur Facebook). Celles-ci se sont multipliées à grande vitesse par l’intermédiaire des sites de réseaux sociaux.

Que faire si votre page Facebook professionnelle contient des liens malveillants ? Comment pensez-vous que vos fans réagiraient s’ils découvraient que le virus source d’autant de problèmes sur leur ordinateur était lié à un lien de votre blog ?

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site http://community.websense.com/blogs/ dans le cadre des discussions autour des médias sociaux.

Il y est notamment question de :

·         « Droit de réponse : l’étape des 500 millions d'utilisateurs de Facebook est une excellente nouvelle pour les entreprises, mais elles doivent rester méfiantes », par Carl Leonard, Directeur de recherche en sécurité pour la région EMEA chez Websense. Il y explique pourquoi ce monde de plus en plus connecté doit être abordé avec précaution.

·         « Les 5 choses à savoir sur la sécurité du réseautage social », par Rich Mogull de Securosis L.L.C.

·         Un podcast de présentation du cas de BankInfoSecurity, où Dave Meizlik de Websense aborde la manière dont les institutions financières peuvent optimiser les réseaux sociaux.

Les entreprises comme les personnalités doivent rester vigilantes envers leurs profils ou pages sur les réseaux sociaux, s’ils souhaitent garder la confiance et le lien établis avec leurs fans.

Pour protéger dès à présent votre blog et votre page Facebook contre les liens malveillants et les commentaires inappropriés, rendez-vous sur la page http://defensio.com/.

Pour en savoir plus, consultez www.websense.com.

Suivez-nous sur Twitter : www.twitter.com/websense

Rejoignez la discussion sur Facebook : www.facebook.com/websense


Autres Communiqués Gouvernance


Gros Boutons Partenaires

Partenaires Mag-Securs