mardi 7 avril 2020    || Inscription
BannierePresse
 
 

L'Hôpital Saint-Joseph de Marseille s'équipe de la solution GFI Webmonitor
L’Hôpital Saint-Joseph de Marseille, 1er hôpital privé à but non lucratif de France, a déployé la solution GFI WebMonitor pour filtrer et sécuriser l’accès Internet de ses agents hospitaliers.

L’Hôpital Saint-Joseph de Marseille compte 2 140 salariés (1 715 ETP). 329 praticiens en activité libérale, 21 spécialistes salariés et 43 médecins généralistes hospitaliers salariés exercent dans 26 services où l’ensemble des spécialités médico-chirurgicales sont prises en charge. Il possède également la 1ère maternité de la région PACA.

L’Hôpital Saint-Joseph a déployé la solution GFI WebMonitor pour filtrer et sécuriser l’accès Internet de ses agents hospitaliers. Cette solution de GFI Software a été retenue :
-   pour sa capacité à hiérarchiser les accès Internet en fonction du profil utilisateur et des catégories de sites,
-   et à établir des autorisations d’accès en fonction de plages horaires ou encore pour sa simplicité et sa rapidité de mise en œuvre.
 
Fiche Signalétique
Société : Hôpital Saint-Joseph
Siège Social : Marseille
Activité : Hôpital privé à but non lucratif
Nombre de collaborateurs : 2069
Budget de fonctionnement : 185 Millions d’euros
Solution utilisée : GFI WebMonitor
Partenaire chargé du projet : Aubelio

Problématique
Au sein de l’Hôpital Saint-Joseph, tous les agents ont besoin de disposer d’un accès Internet pour échanger avec les autres établissements hospitaliers, les cabinets médicaux ou encore, pour effectuer des recherches. Afin de sécuriser et de filtrer les accès à Internet de l’ensemble de son personnel, l’Hôpital Saint-Joseph a décidé de mettre en œuvre la solution GFI WebMonitor de GFI Software.

Enjeux

Dans le cadre de leur profession, les agents de l’Hôpital Saint-Joseph consultent régulièrement et de plus en plus Internet. « De par l’activité de notre établissement, l’accès à Internet doit impérativement être sécurisé. Dans le même temps, nous ne souhaitions pas verrouiller de façon restrictive cet accès à nos utilisateurs », explique Boris Royer, Responsable Sécurité des Systèmes d’Information de l’Hôpital Saint-Joseph. « Bien au contraire, nous faisons assez confiance aux employés ainsi qu’à la sécurisation de notre accès Internet par GFI WebMonitor pour leur permettre d’utiliser aussi cet accès à des fins personnelles ».

Pendant de nombreuses années, l’Hôpital Saint-Joseph a externalisé auprès d’un prestataire spécialisé la sécurisation de son système d’information. Mais, suite à une faille de sécurité survenu en 2003, il a décidé de réinternaliser ce processus et de reprendre la main sur la sécurisation de son réseau. « Nous entendions également profiter de cette occasion pour renforcer les processus d’autorisation d’accès à Internet pour nos différents agents ».
Après avoir réalisé un tour des offres de sécurisation et de filtrage Web du marché, l’Hôpital Saint-Joseph retient finalement GFI WebMonitor. « Un choix motivé par la performance de son module antiviral ainsi que sur ses capacités à filtrer différents types de formats de fichiers », précise Boris Royer. « La base de quarantaine, également proposée par GFI WebMonitor, et sa rapidité d’exécution ont également contribué à notre décision. Enfin, la reconnaissance du produit et de son éditeur sur les différents forums spécialisés dans les tests produits ont fini d’entériner notre choix ».
 
Implémentation
L’installation de la solution GFI WebMonitor s’est ensuite déroulée très rapidement, dès le printemps 2004. « Cette solution est particulièrement simple à installer et son paramétrage facile à effectuer. Une simplicité de déploiement grâce à laquelle nous avons notamment pu appliquer des règles d’accès Internet plus ou moins restrictives en fonction des utilisateurs. A cet effet, nous avons créé des groupes d’agents (médecins, personnel médical, secrétaires, administratifs…) à partir desquels nous nous appuyons pour définir les droits de chacun », souligne Boris Royer.
 Interfacé avec l’annuaire Active Directory de Microsoft, GFI WebMonitor permet ainsi à l’Hôpital Saint-Joseph de hiérarchiser très simplement et rapidement les autorisations d’accès. En 2009, l’Hôpital Saint-Joseph a renouvelé sa confiance en l’éditeur renforçant même sa solution avec une brique permettant le filtrage par catégorie de sites.

Bénéfices
« La solution GFI WebMonitor, qui s’appuie sur plusieurs moteurs d’antivirus, nous a indéniablement permis de renforcer la sécurité de notre accès au réseau Internet », estime Boris Royer. « Par ailleurs, les différentes briques de filtrage, en hiérarchisant les autorisations d’accès Internet par groupe de métiers et par catégories de sites, ont limité l’accès aux besoins professionnels de nos agents. Une limitation qui reste par ailleurs flexible, grâce à la possibilité de définir des tranches horaires pour l’accès à certains sites ou de revenir sur des autorisations ou des interdictions d’accès ».
Parallèlement, la catégorisation des sites étant particulièrement simple à paramétrer et à mettre à jour, le service informatique de l’Hôpital Saint-Joseph gagne un temps précieux dans l’administration de cette brique. « Auparavant, cette opération se faisait de manière manuelle et mensuelle, ce qui prenait du temps et manquait de fiabilité. Aujourd’hui, GFI WebMonitor nous permet d’automatiser en grande partie ces procédures et également de faire participer l’ensemble de la communauté des utilisateurs à cette catégorisation, générant ainsi des gains de productivité importants pour notre service tout en renforçant la fiabilité de ce système », précise Boris Boyer.
Enfin, avec GFI WebMonitor, l’Hôpital a également réduit ses coûts de gestion lié à ce poste. « La licence de GFI WebMonitor et l’administration de la solution nous coûtent en effet deux fois moins cher que le prestataire sur lequel nous nous appuyions auparavant », note Boris Royer.  

Résultats
GFI WebMonitor permet à l’Hôpital Saint-Joseph de mieux maîtriser la sécurité et l’accès Internet de ses agents. Un outil d’autant plus appréciable qu’il est simple à paramétrer et à administrer, générant ainsi de substantiels gains de productivité à l’équipe informatique de l’Hôpital Saint-Joseph.

Lien
Pour plus d’informations sur GFI WebMonitor, rendez-vous sur www.gfsfrance.com.




Partenaires Mag-Securs