mercredi 16 octobre 2019    || Inscription
BannierePresse
 
 

Si vous n’avez jamais été infecté par un malware, il est facile de penser que « cela n’arrive qu’aux autres » ou du moins que ce type d’incidents est surmédiatisé. Il serait certes naïf de nier l’existence d’un battage médiatique car il se trouvera toujours quelqu’un pour exagérer les risques ou les coûts potentiels d’une attaque.
Pour autant, la menace des malwares est bien réelle et peut avoir un sérieux impact sur l’activité d’une entreprise.

La plupart des programmes malveillants sont conçus pour passer aussi inaperçus que possible, recueillant discrètement des données en arrière-plan, ce qui les rend bien plus insidieux que le cybervandalisme des années 90. L’impact financier des malwares est aujourd’hui beaucoup plus difficile à déterminer car une victime peut ne même pas être consciente d’une infection ou du vol de ses données par des cybercriminels. Les attaques sont en majorité spéculatives, c’est-à-dire destinées à piéger quiconque aura le malheur de s’y laisser prendre. Cependant, il est clair que le nombre des attaques ciblées va croissant. Or, souvent, le point de départ de ce type d’attaques est exactement le même que pour les attaques générales auxquelles nous sommes tous habitués, à savoir leurrer des utilisateurs pour les amener à divulguer des informations. Toutefois, dans le cas d’une attaque ciblée, il s’agit d’exploiter les données obtenues afin de s’infiltrer dans l’entreprise de la victime pour en dérober davantage encore ou bien nuire à la réputation de la société.

C’est pourquoi il est essentiel de pouvoir mesurer le degré de sécurité dans l’ensemble de l’entreprise et d’investir en conséquence. Cela implique d’élaborer une politique de sécurité adaptée, d’identifier les zones potentiellement vulnérables et l’impact de toute attaque sur l’activité ainsi que les outils nécessaires pour protéger l’entreprise.

Salle de presse virtuelle Kaspersky Lab

Kaspersky Lab a lancé une nouvelle salle de presse en ligne, Kaspersky Lab Newsroom Europe (http://newsroom.kaspersky.eu). Destinée à l’ensemble des journalistes européens, celle-ci est spécialement conçue pour répondre aux demandes des médias. Elle a pour objectif de faciliter la recherche d’informations sur l’entreprise et ses produits, de mettre à disposition des chiffres, des contenus éditoriaux, des images, des vidéos et des fichiers audio.


A propos de Kaspersky Lab

Fondé en 1997, Kaspersky Lab, éditeur international de solutions et de services de sécurité, protège plus de 300 millions d’utilisateurs à travers le monde. Ses solutions, destinées à un usage privé et professionnel, s'appuient sur le laboratoire où travaillent de nombreux « malware-doctors » parmi les plus réputés à l’échelle internationale. 24 h sur 24 h, 7 jours sur 7, les experts de Kaspersky Lab analysent, traitent les codes malicieux et développent les antidotes proposés aux utilisateurs via des mises à jour toutes les 45 minutes.

Les technologies développées par Kaspersky Lab assurent la protection contre les programmes malveillants et la sécurité totale des informations, qu’elles soient stockées sur serveurs, postes de travail ou encore appareils mobiles. Les laboratoires de tests indépendants, qui mesurent les performances des technologies disponibles sur le marché, ont confirmé à maintes occasions la supériorité des solutions conçues par Kaspersky Lab, retenues par plus de 120 acteurs majeurs de la sécurité informatique.

En 10 ans, Kaspersky Lab est devenu un leader mondial, présent dans plus de 60 pays. Kaspersky Lab compte près de 2000 employés à travers le monde, dont plus de 700 chercheurs et développeurs, et dispose de bureaux en Russie, en France, en Allemagne, en Australie, au Canada, en Chine, en Corée du Sud, en Espagne, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Italie, au Japon, aux Pays-Bas, en Pologne, en Suède…



Autres Communiqués Kaspersky


Partenaires Mag-Securs