Actualités

Comme quoi Internet peut mener à tout : défendeurs des ayants-droits, tremblez ! Car un auteur de BD a laissé son écrit se faire pirater sur Internet et l’a très bien vendu après.

Steve Lieber, un auteur de bandes dessinées, a laissé d’un des membres de 4 Chan (un clan pirate qui lutte contre les ayants-droits) publier chaque page de l’ouvrage sur son site.

Steve Lieber a été mis au courant sur Twitter, et est allé constater le piratage de sa bande dessinée de lui-même. Au lieu de poursuivre les pirates et de contacter un avocat, il a laissé faire et a soutenu une diffusion non marchande de sa bande dessinée. Décision intéressante, qui lui a permis de faire connaître son œuvre à un public plus important. Les ventes auraient décollé après ce piratage.

Il n’est pas le seul à avoir laissé se propager des copies illégales et à avoir engrangé des succès depuis. Numerama cite le cas d’un groupe de musique, Barcelona, qui avait constaté une forte hausse de ses ventes de musique, et une hausse notable du nombre de personnes venues lors des concerts. Les anti-Hadopi et les promoteurs d’un Internet vierge de toute espèce de régulation vont se régaler…




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145464
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12

Mag-Securs n°57

Dernier numéro

Événements SSI

Réduire