dimanche 21 juillet 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 

Enfin ! Après une longue maturation (plus de six ans) le règlement européen sur la protection des données à caractère personnel a été publié le 4 mai 2016 au JOEU (Journal Officiel de l’Union Européenne). Les responsables risques dans les grandes entreprises commencent à s’organiser pour être prêts. 

 

Il ne reste que deux ans : en effet, ce règlement que l’on attendait depuis si longtemps, publié au JOEU le 4 mai dernier, prévoit un certain nombre de mesures que les responsables sécurité et les risk managers scrutent à la loupe… notamment pour savoir ce qui leur en coûte de ne pas être prêt pour dans deux ans : ce règlement européen, voté par le Parlement européen le 14 avril dernier, doit s’imposer sans le passage d’une loi (autrement dit, il est immédiatement applicable) dans tous les pays européens.

Il fait suite à la directive 95/46/CE qui avait été transposée dans les législations nationales. Rappelons que ce règlement, sur lequel nous avons déjà beaucoup écrit, prévoit une fonction de DPO (Data Protection Officer, ou Délégué à la Protection des Données, cf section 4), qui, outre ses compétences juridiques propres, doit posséder des connaissances avérées en informatique. L’AFCDP (Association Française des Correspondants à la Protection des Données à Caractère Personnel) milite à cet égard pour une clause dite « du grand-père » qui devrait favoriser la transformation des CIL (Correspondants Informatique et Libertés, institués par la loi du 6 août 2004) en DPO. L’ISEP (Institut Supérieur d’Electronique de Paris) et HSC by Deloitte proposent des formations courtes ou longues pour la fonction de DPO. 

Se mettre en ordre de bataille pour être prêt dans deux ans 

Les services risques des grandes entreprises, et notamment des banques, qui manipulent quantité de données personnelles, s’interrogent sur la portée réelle et les implications du règlement : ils précisent que les violations de données personnelles doivent être notifiées à la CNIL, (Art. 33 du règlement) et aux propriétaires des données. L’article 34 du règlement précise que : « lorsqu'une violation de données à caractère personnel est susceptible d'engendrer un risque élevé pour les droits et libertés d'une personne physique, le responsable du traitement communique la violation de données à caractère personnel à la personne concernée dans les meilleurs délais ». Mais il existe des exceptions, qui intéressent particulièrement les responsables des risques : « la communication n'est pas nécessaire si l'une ou l'autre des conditions suivantes est remplie :

- Si le responsable de traitement a mis en œuvre les mesures de protection techniques et organisationnelles appropriées, [...] telles que le chiffrement. 

- Le responsable du traitement a pris des mesures ultérieures qui garantissent que le risque élevé pour les droits et libertés des personnes concernées visé au paragraphe 1 n'est plus susceptible de se matérialiser ; »

Enfin, si cette communication « exigerait des efforts disproportionnés. Dans ce cas, il est plutôt procédé à une communication publique », comme un communiqué de presse, par exemple. 

Ils préviennent aussi du montant, pas du tout exceptionnel des sanctions financières pouvant être encourues en cas de manquement : 20 millions d’euros, ou bien 4% du chiffre d’affaires annuel total. Ils s’inquiètent aussi que la charge de la preuve, (art. 24 responsabilité du responsable de traitement) notant qu’elle incombe au responsable de traitement, qui doit tenir à jour une réglementation et pratiquer des analyses d’impact. Notons enfin que le droit à l’oubli est expressément mentionné (art. 17). 

Bref, de tous côtés, et notamment des services de gestion des risques, on s’interroge sur la portée du règlement européen, et on se met en ordre de bataille pour être prêt dans deux ans. 




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 127979
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS



Événements SSI

BLACK HAT

Événement majeur mondial sur la sécurité de l'information la conférence Black Hat USA a lieu du 3 au 8 août 2019 à Las Vegas (Mandalay Bay). Organisé par UBM.


Présentation par l'organisateur

Now in its 22nd year, Black Hat USA is the world's leading information security event, providing attendees with the very latest in research, development and trends. Black Hat USA 2019 opens with four days of technical Trainings (August 3-6) followed by the two-day main conference (August 7-8) featuring Briefings, Arsenal, Business Hall, and more.

 Plus d'infos sur le site dédié à l'événement.

LES ASSISES

Grand rendez-vous annuel des RSSI, les Assises de la sécurité des systèmes d'information se tiennent à Monaco (Grimaldi Forum) du 9 au 12 octobre 2019. Organisées par DG Consultants.

Présentation par l'organisateur



Retour sur Les Assises 2018

La 18ème édition des Assises de la Sécurité à Monaco, c’est terminé ! Encore merci aux 2800 participants dont les 160 partenaires qui pendant trois jours se sont retrouvés pour faire vivre cet événement unique en France. Conférences, one-to-one, tables-rondes, ateliers, moments de networking… Par leur contenu, par la qualité des visiteurs et par la richesse des échanges, les Assises se positionnent plus que jamais comme le rendez-vous incontournable de tous les professionnels de la cybersécurité. A l’image du marché qui ne cesse d’évoluer, les Assises savent adapter leur offre afin de répondre au mieux aux attentes du secteur. Ainsi cette édition a-t-elle voulu mettre en avant les grands enjeux du moment en multipliant les prises de parole, les démonstrations et les retours d’expérience.

Rendez-vous maintenant pour la prochaine édition qui aura lieu du 9 au 12 octobre 2019

Plus d'informations sur le site dédié à l'événement.

RSS