mercredi 26 juillet 2017    || Inscription
BanniereNews
 
 
News Partenaires

2016 a été une année record en matière de failles de sécurité. De récentes études indiquent que le nombre de dossiers exposés a atteint les 4,2 milliards l'année dernière, contre seulement 1,1 milliard en 2013.

[Lire l'article...]

 Avec la victoire sans appel de Donald Trump, devenu le 45ème Président des Etats-Unis, les marchés financiers se sont affolés, mais les valeurs dans le domaine de la sécurité semblent rester stables. 

Bien loin de ses outrances de langage dont il aura été coutumier durant sa campagne, Donald Trump a prononcé ce matin un discours plutôt rassembleur, félicitant même Hillary Clinton pour sa bataille "fièrement menée": 

« L’heure est venue de nous rassembler et de ne faire qu’une nation. Je promets à chaque citoyen de ce pays que je serai le président de tous les Américains. Pour ceux qui avaient décidé de ne pas me soutenir, je me tourne vers vous, nous devons travailler ensemble », a déclaré Donald Trump qui pourra s'appuyer sur une majorité à la Chambre des Représentants et au Sénat. 

Une certaine nervosité des marchés financiers 

Il est encore bien trop tôt pour savoir de quelle façon sa victoire va impacter le discours sécuritaire qu’il n’a cessé de défendre, mais elle a provoqué ce matin une certaine nervosité des marchés financiers : le CAC 40 a perdu 1,64%, et le Nikkei quant à lui a dévissé de 5,36%. Néanmoins, on peut s’attendre à ce que les déclarations musclées de l’ancien candidat républicain sur la sécurité de la nation américaine impacte peu, ou de manière plutôt positive, les valeurs technologiques liées à ,la sécurité de l’information : ainsi, le Nasdaq avait gagné ce matin 0,53%, et Thales, valeur technologique fleuron de la sécurité française, 1,49% (qui a signé avec l’Américain Cisco il y a peu un accord de partenariat technologique). 

Le tout est de savoir dans quelle mesure la nervosité naturelle des marchés financiers à un choc comme celui-là d’une part, et d’autre part le discours de Donald Trump en matière de sécurité peut impacter la valeur des sociétés liées à la sécurité de l’information. Il y a là probablement une carte à jouer, notamment pour les entreprises européennes. Le tout est de se positionner à temps.