vendredi 3 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
Arkeia Corporation, éditeur de solutions de sauvegarde en réseau basé en Californie, annonce la sortie de son module de Disaster Recovery (DR) pour la restitution automatique de données perdues. Renforçant la nouvelle version 5 d´Arkeia, ce module permet une reconstruction facile, fiable et rapide des clients Linux ou du serveur de sauvegarde.

Cette extension de Disaster Recovery améliore sensiblement la disponibilité de données essentielles, offrant une garantie non négligeable contre le vol ou la destruction de machines. Utilisé avec la version 5, ce module permet de reconstruire un client sauvegardé, de même que le serveur de sauvegarde, en partant de zéro, grâce au CD bootable du Disaster Recovery. Pour l´administrateur système, un tel module évite une perte de temps non négligeable, liée à la réinstallation complète d´une machine.

La procédure de reconstruction d´une machine cliente est particulièrement simple. Celle-ci s´effectue comme suit :

* Insérer le CD bootable du Disaster Recovery d´Arkeia
* Entrer l´adresse IP du serveur de sauvegarde, le nom et l´adresse IP de la machine à reconstituer (ces informations peuvent être sauvegardées sur une disquette provenant du serveur de sauvegarde, et insérée dans la machine en reconstruction).

* Le Disaster Recovery d´Arkeia reformate le disque avec les partitions originelles et reconstruit les informations système visant à restaurer les données du disque dur.

En ce qui concerne le recouvrement de données au niveau du serveur de sauvegarde Arkeia, la procédure est la même. Seule différence : les informations de bas niveau et le catalogue de sauvegarde sont directement restaurés à partir d´une bande.

Combinée avec le module automatisé de Disaster Recovery, la sauvegarde des informations système intégrée dans Arkeia v5 peut reconstituer totalement un client ou serveur de sauvegarde Linux en très peu de temps, grâce aux bandes utilisées pour les sauvegardes faites au préalable.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 142936
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI