Woodhead (Nasdaq : WDHD) concepteur et fabricant de produits de communication industrielle pour le monde de l´automatisme, annonce la sortie de la version applicom® version 3.7.

Ce système compatible avec les coupleurs CP 243-1 de la gamme S7-200 de Siemens…

En effet, la carte applicom® PCU2000ETH est dorénavant capable d´être configurée avec la messagerie Industrial Ethernet TCP/IP Siemens, et supporter l´échange de données avec les équipements S7-200 en mode « Client » et « Serveur ».
Les applications accèdent aux données au travers des interfaces applicatives, livrées en standard avec le produit et incluant des serveurs de données (OPC, FastDDE/SuiteLink) et des librairies de développement (ActiveX, DLL, VI LabView).

La fonctionnalité « Tagname » est un nouveau support de messagerie pour automate Allen-Bradley ControlLogix…

La fonctionnalité Tagname est disponible sur le serveur OPC applicom® et permet, depuis une application cliente OPC, de parcourir la liste des variables de process continu dans les automates ControlLogix connectés au réseau. Le serveur OPC applicom® supporte les types de variables : « simple », « structure » et « tableau ».
Un mécanisme interne optimise automatiquement les échanges de données en lecture et écriture pour des performances optimales.

Ce support est essentiellement dédié aux développements d´applications en environnement Windows.NET. La version 3.7 inclut des nouvelles librairies pour les langages Visual C#/C++.NET, Visual Basic .NET et Visual J#.NET.

Cette nouvelle offre permet d´utiliser les dernières générations de PC serveurs (Dell, Compaq, etc.) équipés de bus de données PCI 3.3 V et 5V.

Les cartes disponibles dans ce nouveau format couvrent les réseaux industriels :
Ethernet 10/100Mbps (ref. APP-ETH-PCU), Profibus 1.5 Mbps (ref. APP-PFB-PCU) et Série 38400 Kbps (ref. APP-SR1-PCU).



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143226
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI