American Power Conversion (APC)présente son Battery Management System, un appareil 1U montable en rack, accessible sur Internet, conçu pour contrôler l´état des batteries des onduleurs triphasés. Contrairement à la méthode classique qui charge la totalité de la chaîne de batteries de la même façon, le Battery Management System charge chaque batterie individuellement, ce qui améliore leur durée de vie. Les problèmes d´onduleurs ayant très souvent pour origine la défaillance des batteries, elles doivent être contrôlées et gérées de façon préventive pour assurer des performances optimales. Le Battery Management System permet de surveiller les batteries stationnaires depuis le système de gestion de réseau ou du bâtiment, et d´améliorer ainsi la disponibilité de l´infrastructure physique de réseau critique (NCPI, Network-Critical Physical Infrastructure).

Les autres avantages du Battery Management System sont les suivants :

- un système complet pouvant surveiller jusqu´à 240 batteries ;

- l´application d´une charge complémentaire garantit la pleine charge de chaque batterie et empêche le vieillissement prématuré ;

- la surveillance des conditions ambiantes et de l´évolution de la température de chaque batterie, pour détecter au plus tôt tout emballement thermique, élément en court-circuit, circuit ouvert ou batterie défectueuse ;

- la surveillance de la tension et du courant pour garantir les performances optimales ;

- l´intégration au système de gestion de réseau ou de bâtiment permet aux responsables de centraliser la surveillance de l´infrastructure critique ;

- la possibilité d´associer et d´assortir des batteries neuves et anciennes, ce qui évite d´avoir à remplacer toute la chaîne ;

- la surveillance des batteries plomb-acide à soupape (VRLA) ou à électrolyte liquide, de 2 à 16 V.

- Prix :
L´équipement Battery Management System d´APC est disponible à partir de 6100 euros (prix public indicatif HT).



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145188
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI

Réduire