Le Conseil de l´Europe : une migration originale et réussie
Le Conseil de l´Europe est la plus ancienne organisation politique intergouvernementale du continent. Il regroupe 46 pays dont 21 Etats de l´Europe Centrale et orientale. Créée par le traité de Londres en 1949, cette organisation siège à Strasbourg au Palais de l´Europe.
Sa vocation est de défendre les droits de l´Homme et de conclure des accords à l´échelle du continent pour harmoniser les pratiques sociales et juridiques des états membres.


En 1997, le Conseil de l´Europe avait déjà fait appel à AMEC SPIE Communications pour déployer sur l´agglomération strasbourgeoise environ 4 000 postes en réseau, au travers de 7 PABX M6550 d´AASTRA MATRA Telecom, supervisés par un Centre de Gestion M7430.

En 2004, les PABX sont éprouvés et le Conseil de l´Europe se trouve dans l´obligation de faire un choix : celui de la migration.

Au terme d´une étude interne, plutôt que de remettre en cause l´ensemble du réseau, le Conseil de l´Europe prend la décision de capitaliser sur les investissements déjà faits (PABX, plus de 3 500 postes numériques haut de gamme, un centre de contact 7480, ...), et ainsi, de pérenniser son réseau en le faisant évoluer.

Il ne s´agissait pas simplement de faire évoluer le logiciel de R1.3 en R3.2 (solution mature de Téléphonie sur IP avec de nombreux et nouveaux applicatifs associés), AMEC SPIE Communications a également pris en charge le remplacement du c?ur de réseau par des cartes processeur beaucoup plus performantes, une première en France.

AMEC SPIE Communications : un accompagnement et une évolution innovante, performante, économique et en douceur
Très séduisante sur le papier, cette migration n´en restait pas moins délicate à mettre en ?uvre.
Pour réaliser cette opération d´envergure, AMEC SPIE Communications et le Conseil de l´Europe ont mis en place une équipe projet composée de leurs experts ainsi que de techniciens résidents du site, et se sont assurés du support du constructeur.

L´opération a été menée pendant 3 semaines et, fin 2004, l´ensemble du réseau du Conseil de l´Europe basculait avec succès en R3.2.

« En 1990, nous avons fait le choix d´un constructeur auquel nous sommes restés fidèles parce que nous sommes satisfaits » déclare Francis Dangel, Responsable du Service des Technologies de l´Information du Conseil de l´Europe.
« Aussi, avoir fait le choix d´une évolution sans rupture nous permet d´aborder en toute sérénité nos prochaines échéances » conclut Francis Dangel.

Le Conseil de l´Europe dispose aujourd´hui d´une nouvelle infrastructure répondant à ses exigences de fiabilité, de pérennité et à sa volonté d´apporter des services évolués à ses utilisateurs, tels que la messagerie unifiée, des applications CTI WEB, l´utilisation de la téléphonie sur IP, etc.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145556
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI

Réduire