À l´occasion du LinuxWorld Summit, AMD annonce la disponibilité de la spécification complète destinée à sa technologie de virtualisation « Pacifica », conçue pour améliorer les technologies de virtualisation clients et serveurs 64 bits pour serveurs x86, stations de travail, ordinateurs de bureau et ordinateurs portables.

Pacifica étendra la technologie AMD64 avec architecture Direct Connect et améliorera la virtualisation des clients et serveurs en intégrant un nouveau modèle et de nouvelles fonctionnalités dans le processeur et le contrôleur mémoire. Conçues pour enrichir et étendre les approches de virtualisation classiques - traditionnellement basées sur des logiciels -, ces nouvelles fonctionnalités permettront de diminuer la complexité et d´augmenter le niveau de sécurité des nouvelles solutions de virtualisation tout en protégeant les investissements consacrés aux ressources informatiques grâce à une totale compatibilité inverse avec les logiciels de virtualisation existants.

Par les liens étroits entretenus avec des partenaires de choix tels que Microsoft, VMWare ou XenSource, AMD confirme sa volonté de fournir une technologie hautes performances permettant de développer des solutions de virtualisation.

Pacifica devrait être disponible sur les processeurs clients et serveurs développés par AMD au cours du premier semestre 2006. De nouvelles améliorations permettront aux futurs processeurs AMD64 mono-c?ur et à deux c?urs de tirer pleinement parti des performances des logiciels de virtualisation 64 bits. La spécification Pacifica, une présentation technologique et des instructions destinées aux développeurs de solutions de virtualisation pour la technologie 64 bits sont disponibles sur le site.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145556
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI

Réduire