par Pascal Colin, Directeur Général de Keynectis.

Pascal Colin a acquis plus de 20 années d´expérience à des postes de direction dans des sociétés de nouvelles technologies d´information et de communication telles que Thomson (devenue Thalès), Sagem, Matra-S&I et EADS. Ingénieur de formation, initié au management des affaires à l´INSEAD, il occupait précédemment la fonction de directeur des activités des systèmes de sécurité gouvernementaux pour le groupe EADS.


Si la PKI résout le problème de la distribution des clés pour authentification, il faut une Infrastructure de Gestion de Clés, ou IGC.

Keynectics a été créé à cette fin par regroupement de Certplus et de PK7.

Les acteurs clés de cette activité sont :

- l´autorité de certification
- l´autorité d´enregistrement
- l´opérateur de service de confiance
- et l´utilisateur.

On demande à un certificat :
- authentification
- confidentialité
- autorisation
- intégrité
- non répudiation et trace de l´échange.

Une opération telle que la télé-déclaration des revenus en 2005 a regroupé 3,7 millions d´internautes avec une solution par certificat logiciel. Ce nombre devrait être compris entre 8 et 10 en 2006.

Mais aujourd´hui, la chaîne de reconnaissance des certificats reste nationale. Il faut désormais travailler à étendre celle-ci à l´international pour agrandir le maillage actuel conclut Pascal Colin.



Autres News Vie privée

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143937
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI