vendredi 3 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
Les logiciels espions (spywares) ont développé une nouvelle offensive d´envergure au cours du premier trimestre 2006 : c´est la conclusion principale du dernier rapport “State of Spyware” publié par Webroot Software, développeur leader de solutions anti-spyware. Une augmentation spectaculaire de la présence des adwares (bannières de publicité liées aux graticiels), combinée à une recrudescence des virus trojan et moniteurs systèmes, a conduit à un constat record de taux d´infection de PCs depuis début 2005.

Selon les conclusions du rapport, le premier trimestre 2006 s´est traduit par une augmentation de 15% du nombre de PCs grand public infectés par des spywares : de 72% au 4e trimestre 2005, ce taux est passé à 87% au 1er trimestre 2006. Les instances moyennes de spywares sur les machines infectées ont elles aussi augmenté de 18% d´un trimestre à l´autre, avec 29,5 instances par PC atteint au lieu de 24,9. Webroot a également constaté une augmentation très nette du taux d´infection par virus trojan, qui atteint 29%, alors qu´il était de 24% au trimestre précédent. Les incidences moyennes du plus répandu d´entre eux, Trojan-Dowloader-Zlob, ont tout simplement doublé en un trimestre.

C. David Moll, CEO de Webroot Software, a déclaré à cette occasion : « Ces chiffres alarmants confirment bien la gravité du problème que constituent les spywares sur le long terme, et ceci pour tous les internautes. Ce phénomène a bel et bien dépassé le simple cadre anecdotique, pour devenir une préoccupation prioritaire de sécurité. Il s´agit d´une menace réelle, soutenue par des volontés déterminées. Il est donc impératif pour les utilisateurs de se protéger en s´équipant d´une solution anti-spyware éprouvée proposant des fonctions évoluées de blocage, s´appuyant sur des mises à jour régulières et assurant une protection contre les types les plus dangereux d´enregistreurs de claviers (keyloggers), de trojans et de moniteurs systèmes. »

Le plus surprenant - et certainement le plus inquiétant - est l´extrême prolifération des adwares au cours du premier trimestre 2006. Malgré les nombreuses dispositions légales spécifiquement édictées à l´encontre des annonceurs pirates, Webroot a constaté que le pourcentage des PCs pollués était passé de 45% au 4e trimestre 2005 à 59% au 1er trimestre 2006.

C. David Moll ajoute : « Cette recrudescence impressionnante des adwares confirme bien que les annonceurs illégaux ont inventé de nouvelles méthodes d´intrusion, en dépit des mesures prises par le marché pour assainir les trafics. »

Au sein des entreprises, les instances moyennes de logiciels espions sur les postes PC sont restées stables, à 21,5. Le nombre important de trojans encore présents indique que beaucoup d´entreprises se contentent encore de programmes anti-virus classiques ou de solutions anti-spyware confinées au seul périmètre réseau. Malheureusement, le potentiel économique que représentent les entreprises infectées pour tout développeur de spywares est tel qu´il motive un processus continu d´innovation dépassant largement les systèmes conventionnels de défense et de protection.

C. David Moll poursuit : « Les entreprises se trouvent face à une grave responsabilité, dès lors qu´il s´agit de protéger aussi bien leur patrimoine numérique que les informations privées de leurs employés. Notre enquête démontre que les spywares les plus insidieux - les trojans et les moniteurs systèmes - deviennent de plus en plus sophistiqués dans leur manière de pénétrer et d´attaquer les réseaux d´entreprises. C´est pourquoi toutes les entreprises - et quelle que soit leur taille - doivent s´assurer de disposer d´une protection anti-spyware de très haut niveau. »

Cette dernière édition du rapport Webroot State of Spyware accompagne la sortie du document “Spyware & Small Business”, guide publié par Webroot et spécifiquement destiné aux PME, dans une optique d´information et de sensibilisation sur les risques que représentent les spywares vis-à-vis des infrastructures informatiques et des patrimoines. Au cours de l´élaboration de ce guide, Webroot a découvert que plus de 50% des PME avaient subi au moins une attaque de logiciel espion au cours du premier trimestre 2006. Les PME sont en effet très “attirantes” pour les pirates, dans la mesure où leurs défenses informatiques sont censées être moins solides. Les ramifications engendrées par ces attaques en sont la conséquence la plus nocive. Soixante-cinq pour cent des PME infectées ont constaté une baisse de leurs performances systèmes, 58% ont constaté une baisse de productivité chez les utilisateurs, 35% ont constaté un impact négatif sur leur résultat d´exploitation, et 20% ont constaté une baisse de leurs ventes.

Le rapport Webroot State of Spyware est édité tous les trimestres ; il propose une étude en profondeur et une analyse détaillée de l´impact des adwares, des spywares et des logiciels intempestifs sur les entreprises et sur les particuliers. La base de cette étude est fournie par les outils Webroot SpyAudit disposés auprès des utilisateurs grand public et professionnels, ainsi que par les mesures en ligne réalisées par Phileas, le système automatique de recherche de spywares conçu par Webroot. Les outils SpyAudit permettent aux utilisateurs de scanner des postes PC précis afin de déterminer leur niveau d´infection par des logiciels espions.

L´intégralité du rapport Webroot est téléchargeable via le lien www.webroot.com/sosreport.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 142936
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI