CA annonce eTrust Secure Content Manager (eTrust SCM) r8, solution de passerelle unifiée visant à protéger les entreprises contre les failles de confidentialité des données et les menaces induites par le Web et la messagerie, à partir d´une console de gestion centrale.

eTrust SCM r8 sécurise, contrôle, filtre et bloque les menaces potentielles émanant des messageries et du trafic Web. Elle garantit une protection contre les virus, spams, menaces de type phishing, partages de fichiers poste à poste, codes mobiles malveillants et logiciels espions. Comme elle contribue également à empêcher la transmission sortante d´informations confidentielles et de propriété intellectuelle, il est plus facile pour les entreprises de se conformer aux règlementations de confidentialité des données et de faire appliquer les règles des messageries d´entreprise.

eTrust SCM r8 présente quatre nouveaux moteurs anti-spam qui empêchent les spams via les listes noires de DNS, le filtrage heuristique, l´analyse bayésienne, les signatures numériques et le filtrage collaboratif. Pour chaque nouveau message, ces moteurs d´identification utilisent plus de 300 000 algorithmes et règles pour identifier les spams avec un taux de faux positif proche de zéro. Les couches étendues du filtrage de spams englobent la « réputation » de l´expéditeur, le filtrage des URL incorporées, la détection des emails malformés et un dictionnaire de techniques d´évasion.

eTrust SCM r8 contribue à empêcher les employés d´accéder délibérément ou inconsciemment à des sites malveillants. Comme elle bloque le protocole de partage de fichier poste à poste via un protocole communément utilisé, eTrust SCM r8 réduit également l´exposition face aux responsabilités légales pouvant découler du partage de supports protégés par copyright.

Grâce à l´ensemble d´outils de gestion des accès et des identités de CA, partie prenante de la plate-forme d´intégration de CA, eTrust SCM r8 peut tirer pleinement parti des informations stockées dans les référentiels LDAP pour déterminer automatiquement les rôles et responsabilités des employés et minimiser les coûts d´administration de la sécurité.

Les autres fonctions ajoutées à eTrust SCM r8 englobent :

? la possibilité d´analyser plus de 200 types de fichier en pièce jointe, dont les exécutables, multimédias, images et documents d´une taille maximale de 2 Go, avec placement des pièces jointes les plus volumineuses dans une « fenêtre de sécurité » ;

? le reporting étendu qui fournit des vues personnalisables de l´activité Internet, la transmission des données confidentielles et l´utilisation non autorisée des équipements d´entreprise ;

? une meilleure prise en charge de Active Directory qui facilite la mise en application des règles et la conformité réglementaire ;

? une interface fondée sur le web, facile à utiliser, qui permet aux utilisateurs de rechercher et de gérer les emails mis en quarantaine en temps réel.

eTrust SCM est supportée par l´équipe Security Advisor de CA qui recherche les menaces et y répond via un réseau mondial de centres de réponse rapide. Elle fournit les bases de données les plus complètes de l´industrie en matière de vulnérabilités et virus validés, d´utilitaires de désinfection, de fichiers de signatures de détection, d´instructions pour parer les menaces et de documentation relative à la protection complète contre les menaces de tous genres.
Les solutions de gestion des menaces de CA sont également certifiées par des organismes de certification indépendants reconnus internationalement tels que West Coast Labs, Virus Bulletin et ICSA Labs.

- Tarification et disponibilité

eTrust SCM r8, partie intégrante des solutions intégrées de gestion des menaces de CA, est commercialisée à partir de 41,95 Euros le n?ud MSRP. eTrust SCM r8 est disponible en anglais, français, allemand, italien, espagnol, japonais, portugais du brésil, chinois traditionnel, chinois simplifié et coréen par le biais des partenaires agréés.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145238
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI

Réduire