dimanche 24 mai 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
Fondé sur un système de vigilance collective développé par wecheese.com, cette innovation a conquis les internautes cherchant à se protéger des abus et des comportements dangereux sur le Net.

Le sujet est tabou. Les sites de rencontres ne souhaitent pas communiquer à ce sujet et préfèrent se
présenter aux médias et aux utilisateurs par le prisme des « success stories ». Toutefois les statistiques
provenant des sources policières ou judiciaires révèlent une évolution inquiétante de la cybercriminalité
et une explosion des violences et des plaintes issues des sites de rencontres.

L´association internationale CyberAngelsi, (association prenant en charge les victimes de la
cybercriminalité), reçoit chaque jour environ 500 plaintes dont 65 à 100 s´avèrent être fondées. Elle a déjà
recensé plus de 63.000 victimes aux Etats-Unis et 474.000 dans le reste du monde.

Devant l´aggravation de la situation, plusieurs pays (Etats-Unis, Japon, Grande Bretagne) envisagent de
légiférer afin de contraindre les sites de rencontres à prendre des mesures pour protéger leurs
utilisateurs. La France, très en retard en la matière, envisage aussi des mesures allant dans le même sens
Il ne s´agit pas de discréditer les sites de rencontres ni de décourager leurs utilisateurs, car utiliser Internet
pour faire des rencontres s´est aujourd´hui banalisé. Les freins psychologiques se sont levés et des millions
de célibataires à la recherche de l´âme soeur sont inscrits sur les sites existants. L´espoir que suscite la
rencontre via Internet est important. Il s´agit plutôt d´identifier les dangers réels auxquels sont exposés
ces internautes et de prendre les mesures nécessaires pour les en protéger.

- La réponse de Wecheese : la vigilance collective
Ce système est unique en son genre et repose sur le
principe de la modération collaborative. Il permet aux
membres de Wecheese de signaler et régler entre eux et
à l´amiable la plupart des conflits repérés. Les membres
qui le souhaitent peuvent alors rejoindre la Cour pour
débattre et voter l´isolement provisoire ou définitif dans la
Calabooseii des utilisateurs aux comportements jugés
dangereux. Le casier judiciaire virtuel permet d´identifier
ces internautes mal intentionnés.

Adresse du site : www.wecheese.com

----------------------
i www.cyberangels.org
ii Littéralement « cale à bouse », c´est le nom imagé par Wecheese pour dénommer la prison virtuelle.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI