Réquisitoire cynique et contre-utopie, cet essai sans concession de Yannick Chatelain dénonce, dans ce livre, le meurtre annoncé d´Internet et donne un visage aux coupables. Il alerte sur le déterminisme totalitaire de nos sociétés actuelles dont les fondements sont la pire des choses : le mensonge. Il nous rappelle s´il en est encore temps la phrase de Benjamin Franklin : « ceux qui abandonnent une liberté essentielle pour une sécurité temporaire ne méritent ni la liberté, ni la sécurité ».

IMG/jpg/CHATELAIN.jpg


Dans un contre-monde ou la gouvernance par la peur est devenue aussi banalisée que mondialisée, les terroristes sont devenus des complices autant que des coupables. La liberté de désinformation a été promulguée. Les « déla » sont à l´?uvre : ils dénoncent comme l´exige la citoyenneté. Les « récupérateurs » débarrassent sans pitié la société des derniers bastions de déviance : « ceux qui ne pensent pas comme eux sont contre eux ». Parce que les derniers libres penseurs se sont réfugiés sur Internet les gouvernants ont décidé d´en finir... Un crime doit être commis ce soir, une épuration dont la conférence des 230 définira la méthodologie...

Ce livre de 224 pages est publié au Edition Harmattan, Coll. « Imp@cts des Nouvelles Technologies ».

-------------
Yannick Chatelain est enseignant-chercheur, directeur du Département des Enseignements Appliqués à Grenoble École de Management. Spécialiste des Nouvelles Technologies, et Techniques Avancées de Marketing on Line, diplômé de Grenoble Ecole de Management. Après un Doctorate Business of Administration, il poursuit actuellement une thèse de Sociologie à l´université de Montpellier sous la direction de Jean Bruno Renard, ses travaux portent sur internet, le contrôle social et la liberté d´expression. Spécialiste du hacking et de la communauté hacker. Essayiste, il est l´auteur de nombreux ouvrages sur le marketing on line, le hacking et la Cybercriminalité. Il est le co-auteur avec Loïck Roche du très médiatique « in bed with the web ».



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143970
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI