CertEurope, opérateur de Services de e-ConfianceTM, et CDC Arkhinéo, Tiers de Confiance Archiveur, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, annoncent leur partenariat pour offrir une solution globale de haute technologie de dématérialisation en adéquation avec l´environnement législatif actuel.

Grâce à son partenariat avec CDC Arkhinéo, CertEurope complète son offre de solution de dématérialisation et propose dorénavant un service global de dématérialisation incluant l´archivage électronique à valeur probante : Cert@rchivTM. Pour la première fois, toutes les étapes de la chaîne dématérialisation sont accessibles aux entreprises de toutes tailles.

En effet, Cert@rchivTM garantit un service personnalisé et paramétrable d´indexation, de recherche, d´accès sécurisé aux archives, de preuves de dépôt générées par l´infrastructure de gestion de preuves du Tiers de Confiance CertEurope, et de conservation légale.

Cette solution s´appuie sur un système d´indexation qui permet d´organiser et de visualiser ses archives comme sur son disque dur. Grâce à un moteur de recherche multicritères, il est possible de retrouver rapidement et sans difficulté, même après plusieurs années, le document recherché.

Cert@rchivTM repose sur une technologie sous forme d´un service en ASP qui garantit une sécurité maximale grâce au contrôle d´accès avec authentification forte, à la traçabilité totale, à la preuve horodatée et à la confidentialité sur toute la chaîne de transmission.

Avec le Coffre-fort électronique® de CDC Arkhinéo, Cert@rchivTM répond aux exigences légales auxquelles sont soumises les entreprises. Ainsi, chaque document archivé fait l´objet d´un scellement et d´un horodatage certifiant respectivement sa provenance et sa date d´archivage. Il est ensuite conservé de façon intègre et son authenticité est garantie.
En effet, le Coffre-fort électronique® de CDC Arkhinéo est hautement sécurisé puisqu´il dispose d´un système d´archivage redondant qui empêche toute modification, falsification ou destruction des données originelles.

- Cas d´application : Infogreffe

Lorsqu´un créancier souhaite contraindre son débiteur à honorer ses engagements, il peut engager une procédure judiciaire, la demande en injonction de payer, qui est formée par voie de requête et déposée ou adressée au greffe du Tribunal de Commerce.
Dans le cadre de la dématérialisation des demandes d´injonctions de payer, les requêtes sont signées en ligne et archivées.
Concrètement :
• utilisateur renseigne un formulaire de demande d´injonction de payer.
• Un fichier PDF de la demande est généré.
• L´utilisateur signe le fichier à l´aide de son certificat électronique et de l´outil de signature en ligne CertSignTM de CertEurope.
• Le greffier reçoit la demande dans un espace sécurisé mis à sa disposition, l´E.S.P.A.C.E Greffe, et la traite.
• Les documents sont ensuite automatiquement indexés, envoyés via un canal sécurisé avec Cert@rchivTM, chez CDC Arkhinéo et archivés légalement.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145575
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI

Réduire