Le filtre antispam de SPAMfighter utilise de nouvelles méthodes pour détecter les nouveaux spams graphiques et autres astuces des auteurs de spams. Il en résulte un filtrage a priori plus efficace pour les utilisateurs de SPAMfighter.

La nouvelle version de SPAMfighter contient une mise à jour majeure du moteur de détection des spams, qui effectue des tests locaux pour intercepter les messages électroniques suspects. Cette mise à jour augmente le nombre de spams détectés et filtrés par SPAMfighter.

SPAMfighter a en outre amélioré la détection des nouveaux types de spam. Exemple : les spams qui tentent de cacher des images contenant du texte en les faisant pivoter ou en les fractionnant pour que les filtres antispams ne puissent pas les détecter facilement. Autre type de spam : celui qui comporte du texte dans des pièces jointes graphiques. SPAMfighter est désormais capable de détecter le texte dans ces images et de les intercepter si nécessaire.

Autre exemple de nouveau spam que SPAMfighter est capable de filtrer : celui qui tente de falsifier l´en-tête du message électronique. Ce type de spam utilise une fausse adresse IP d´origine, laissant à penser que le message provient d´un autre client de messagerie que celui réellement utilisé. Le moteur de base de SPAMfighter utilise l´adresse IP pour répertorier les messages électroniques suspects comme étant des spams.

SPAMfighter est un logiciel de filtrage antispam communautaire, permettant à ses utilisateurs de signaler les spams. Après avoir été signalé plusieurs fois comme étant un spam, un message électronique est filtré automatiquement pour tous les autres utilisateurs de SPAMfighter. En outre, SPAMfighter analyse les spams avec son moteur de base qui utilise un algorithme antispam pour déterminer si un message électronique est un spam. Avec la nouvelle version de SPAMfighter, les utilisateurs sont protégés contre les tout derniers types de spam.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145199
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI

Réduire