dimanche 17 novembre 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 
Trend Micro Incorporated présente les résultats d´une étude portant sur la perception qu´ont les utilisateurs professionnels des menaces informatiques, en les comparant à ceux d´une enquête similaire réalisée en 2005. Cette étude s´appuie sur les réponses de 1 200 utilisateurs professionnels américains, britanniques, allemands et japonais, et les compare à l´analyse de Trend Micro™ TrendLabsSM et aux résultats d´une étude similaire réalisée en 2005.

L´étude Trend Micro et les résultats de l´enquête montrent une augmentation du spam entre 2005 et 2007, bien que les utilisateurs aux États-Unis sont moins nombreux à déclarer avoir reçu du spam. De manière générale, les Britanniques perçoivent les menaces comme moins graves en 2007 qu´en 2005, contrairement aux Allemands.

De son côté, TrendLabs révèle que les menaces numériques ont augmenté de 163 % entre décembre 2005 et novembre 2006. Plus précisément, les menaces Web ont augmenté de 540 % entre janvier 2005 et janvier 2007. Il se peut que les utilisateurs sous-estiment la gravité de ces menaces, en raison du caractère invisible et silencieux des nombreuses nouvelles méthodes d´infection.

Au niveau mondial, les virus, le spam et le spyware continuent de représenter les menaces auxquelles les utilisateurs sont les plus sensibilisés. Au Japon, en particulier, la conscience du problème posé par le spyware est passée de 76 % en 2005 à 93 % en 2007.

4 personnes sur 10, tous pays confondus, déclarent avoir reçu plus de spam au cours des trois derniers mois écoulés, par rapport aux résultats de l´étude 2005, les utilisateurs des États-Unis notent une baisse du spam reçu (84 % en 2005 et 72 % en 2007).

De son côté, l´équipe de suivi du spam de TrendLabs a constaté un pic des spams en français et en allemand l´été dernier (entre mai et août 2006), leur quantité oscillant entre un et six millions d´exemplaires par mois. Par la suite, ce nombre a diminué, entre sept et dix mille messages par mois.

Entre septembre et décembre 2006, la quantité du spam en japonais a presque atteint le million, chiffre à présent redescendu à une moyenne de 350 000 par mois. Quant au spam en anglais, il a atteint un pic en août 2006, avec environ 39 millions d´unités, pour revenir aujourd´hui à un nombre moyen de deux millions par mois.

La variation du nombre de spams enregistrée par TrendLabs est due à la croissance du spam par image et à l´introduction de nouvelles méthodes d´identification et de blocage de ce type de spam.

De même que pour le spam, le pourcentage des personnes ayant reçu du spyware a diminué aux États-Unis (41 % en 2005 contre 35 % en 2007) et en Allemagne (23 % contre 19 % ) et de façon plus notable au Royaume-Uni (42 % contre 26 %). Comme pour le spam, il est possible que la diminution du spyware soit due à la complexité et à la sophistication croissante des attaques, et au fait que les utilisateurs soient moins capables d´identifier les nouveaux codes malveillants qui s´installent à leur insu.

Autres résultats majeurs :

• Les utilisateurs japonais sont ceux qui s´appuient le plus sur leur service informatique. Au cours des trois mois précédant l´enquête, 44 % y ont fait appel. Aux États-Unis par contre, les utilisateurs font le moins confiance à leur service informatique pour l´aide ou les conseils, seulement 24 % d´entre eux l´ayant contacté au cours de la même période.

• Les utilisateurs aux États-Unis ont généralement davantage confiance dans la protection des ordinateurs professionnels, puisqu´ils sont 40 % à indiquer que leur poste de travail est mieux protégé que leur ordinateur personnel contre le spam, le spyware et le phishing. Ils sont donc plus susceptibles de cliquer sur des liens ou sites Web douteux avec leur ordinateur professionnel (17 %) que leurs homologues allemands (8 %).

• Toutefois, les Américains prennent les menaces de sécurité plus au sérieux que les Britanniques. 60 % des Américains interrogés déclarent considérer le spyware comme une menace sérieuse, contre 48 % des Britanniques. De même, 48 % des Américains reconnaissent le danger du spam alors que seulement 27 % des Britanniques le considèrent comme une menace importante.

• 48 % de l´ensemble des personnes interrogées ayant été victimes de scams de spyware ou de phishing, pensent que leur service informatique aurait pu éviter l´incident.

• Le vol d´identité, la perte d´informations personnelles et le non-respect de la vie privée sont les préoccupations majeures associées aux attaques de phishing, de pharming et de spyware. Dans le cas du spam, des virus et des chevaux de Troie, les utilisateurs craignent le plus la perte de performances informatiques et de productivité. Ils redoutent également de télécharger des programmes malicieux en étant victimes de virus, chevaux de Troie et menaces Web.

• L´utilisation d´un logiciel de sécurité est l´action principale entreprise pour se protéger du pharming, du spyware, des chevaux de Troie, des virus et des menaces Web. Dans le cas du spam et du phishing, c´est la surveillance étroite des e-mails qui prévaut.

Compte tenu de la multiplication et de la sophistication croissante des attaques de spam et de phishing, Trend Micro conseille vivement de maintenir le niveau de formation des utilisateurs d´entreprise. Outre qu´elles nuisent aux utilisateurs, les attaques de spam et de phishing incluent souvent des liens vers des sites hébergeant du spyware. Les infections contractées de cette façon constituent une menace sérieuse, car les victimes deviennent ainsi vulnérables au vol d´informations personnelles et professionnelles.

Même s´ils reconnaissent la gravité des menaces, les utilisateurs de certains pays n´en prennent pas moins des risques, et ouvrent des documents douteux ou cliquent sur des liens suspects depuis leur ordinateur professionnel. En raison de la disponibilité et de la fiabilité de leur équipe de support, peut-être se sentent-ils moins responsables personnellement de leurs pratiques et habitudes de travail, et plus concernés par la sécurité de leur ordinateur privé qui met en jeu leur sécurité personnelle.

Pour plus d´informations sur les menaces, sur la sécurité générale d´Internet et des données en temps réel, et pour consulter le blog de Trend Micro, voir Trend Micro Threat Resource Center à l´adresse http://itw.trendmicro.com. Cette nouvelle source centrale d´informations s´appuie sur les études en temps réel de TrendLabs, l´organisation mondiale de recherche et de support de Trend Micro. Trend Micro Threat Resource Center regroupe un vaste ensemble d´informations dynamiques sur les menaces, pour aider les internautes à rester informés des menaces les plus récentes, à comprendre les menaces et l´évolution de leurs méthodes, et à connaître les meilleures pratiques de protection.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI

TRUSTECH

Cet événement international dédié aux paiements, à l'identification et à la sécurité est organisé à Cannes (palais des festivals) du 26 au 28 novembre 2019. Organisé par Comexposium.

FIC

Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

RSS