Article de Bertrand Garé, L´Informaticien
IMG/jpg/informaticien-2.jpg


De La Valette, Malte : Managefusion 07, la conférence utilisateur et partenaire d´Altiris qui se tient actuellement à Malte, a dégagé un bilan des premiers six mois de la fusion Altiris-Symantec.


Selon Greg Butterfield, l´ancien patron d´Altiris, devenu le responsable de la Business Unit Altiris chez Symantec, le meilleur est à venir. Les six premiers mois ont permis de fusionner les équipes. Cette fusion s´est réalisée sans hémorragie des effectifs d´Altiris. Il explique cette réussite par une simple phrase : «cette fusion avait un sens. Nous devions nous développer vers la sécurité. Devions-nous acheter des entreprises et développer nous-même un bouquet de services de sécurité ? Nous avons préféré nous adosser à Symantec qui nous permet un réel développement de notre portefeuille».

Cette intégration est donc réalisée au niveau des équipes. Elle est aussi inscrite dans les produits. «Ces six mois nous ont permis de traiter la question des recouvrements produits et technologiques que nous avions» précise Greg Butterfield.

Cette rationalisation passe par différents abandons de produits et de technologies. Ainsi, le choix a été fait de conserver PC Anywhere plutôt que le produit équivalent d´Altiris.

Il reste encore du travail sur les réseaux de partenaires qui sont encore séparés même si près de 60 % des partenaires actuels jouent à la fois la carte Symantec et celle d´Altiris comme l´a précisé le directeur des ventes monde d´Altiris lors d´un point de presse.

Aujourd´hui, la suite Altiris sert de plate-forme à l´ensemble de la gamme Altiris/Symantec à l´image d´un framework d´architecture et d´intégration.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143312
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI