mardi 14 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
Nicholas Bank, directeur EMEA de Webroot, répond sur la stratégie et le positionnement de Webroot dans le domaine des antispywares et des antivirus. Réalité de la menace, positionnement : la firme de Boulder dans le Colorado s´exprime sans faille sur son développement.

Mag Securs : Quelle est la réalité de la menace aujourd´hui ?

Nicholas Bank : Le marché des antivirus est en décroissance, et celui des antispywares est en croissance forte. Tout le problème vient de l´importance du gain financier des antispyware : les signatures spyware sont en train de grandir, et on peut atteindre des gains de plusieurs milliards de dollars sur ces attaques. Les USA, puis la Chine deviennent le principal vecteur de diffusion des spywares. Le spam a aussi fait, si l´on peut dire, des progrès considérables. Nous estimons que 90% des e-mails sont spammés. Par rapport à ces menaces, Webroot se place en position de force sur son marché, avec un chiffre d´affaire de 100 millions de dollars, et s´impose comme une compagnie très profitable.

Mag Securs : Quelles sont les offres que vous lancez ?

Nicholas Bank : Nous lancons un produit qui s´appelle Webroot e-mail security service, qui est notre principale offre. Les perspectives de développement en Europe sont immenses. Par ailleurs nous avons un produit, Webroot Parental Control, qui offre une possibilité de contrôle de la part des parents, et qui a été directement testé par des enfants.

Mag Securs : Combien êtes-vous et allez-vous étoffer votre équipe commerciale ?

Nicholas Bank : Notre équipe française, qui est en cours de recrutement, va compter trois personnes à la fin de l´année, et il y aura rapidement 6 personnes en France.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143031
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI