Pour une meilleure répartition des charges autour de ses applications
Web métiers, avec les solutions de Commutation d´Application et de gestion du trafic au niveau 4-7 de Foundry Networks et d´accélération SSL


Paris, le 2 avril 2008.

IMG/gif/logo_Bull.gifIMG/bmp/Logo_Foundry_networks.bmp
Foundry Networks® Inc., un leader des solutions
complètes haute performance pour le routage et la commutation Ethernet de bout en bout, annonce aujourd´hui que son partenaire BULL a signé un contrat majeur sur 4 ans avec le Ministère de l´Education Nationale.

Pour répondre à un besoin croissant en matière de répartition des
charges, le Ministère de l´Education Nationale doit début 2007,
envisager le renouvellement de son infrastructure réseau en matière de
partage de charge. Missionné par le Ministère de l´Education Nationale,
Bull devra fournir à chaque Académie la solution Foundry Networks
permettant de mettre en oeuvre un réseau local unifié de nouvelle
génération, capable de répartir les charges dans une logique des
gestion de la puissance de calcul en fonction de la demande (France
métropolitaine et DOM).

« Foundry Networks conçoit et commercialise des solutions performantes et innovantes pour répondre à l´explosion de la demande en bande passante. Cette nouvelle signature avec un acteur important tel Le Ministère de l´Education Nationale démontre la pertinence de nos
solutions et nous positionne comme partenaire incontournable sur le
marché public.»
se félicite Antoine Gayon, Directeur de Foundry
Networks France. « De plus, ce nouveau contrat vient renforcer les
liens déjà solides que nous avons bâtis avec Bull et vient également
crédibiliser notre présence sur le marché de la commutation 4/7. »


L´informatique de l´Education Nationale est pilotée par le Ministère et
exploitée par les Académies. Début 2007, le Ministère se penche sur
l´harmonisation et la modernisation de son infrastructure de
répartition de charge et recherche une gestion saine du trafic, une
meilleure répartition des charges et une augmentation des capacités de
débit, des applications Web et SSL plus performantes et une meilleure
compréhension des flux. En outre, la nouvelle infrastructure devra
assurer au Ministère de l´Education Nationale, historiquement équipé en
solutions Cisco (1ère génération de CSS), un basculement automatique et en toute sécurité.

En juin 2007, le Ministère de l´Education Nationale adresse une
notification à destination du marché des intégrateurs pour un
déploiement, par un intégrateur unique du nouveau matériel de
répartition de charge du réseau du Ministère. Foundry Networks, avec le
concours de son partenaire Bull, sera sélectionné en vue de
l´harmonisation totale du réseau national avec une gestion
personnalisée des besoins en local.
En effet, la nouvelle architecture de répartition de charge doit
couvrir les besoins de l´ensemble des Académies en France
Métropolitaine et sur les DOM. Or, les besoins en trafic des Académies
peuvent varier du simple au double en fonction d´une part de la taille
de l´Académie et/ou si elle est centre d´hébergement national et
d´autre part de la période de l´année (par exemple, les pics de trafic
au moment des résultats du Baccalauréat).

Les solutions proposées pour la phase de test devaient :

- Offrir au minimum les mêmes fonctionnalités que celles déjà existantes

- Gérer de manière plus équitable et productive la répartition des
charges et les applications Web SSL

- Répartir les charges sur les fermes Weblogic et renforcer leur haute
disponibilité

- Assurer un basculement automatique et sécurisé vers la nouvelle
infrastructure

Après une étude des coûts et de fonctionnalités par port et par
raccordement, le Ministère de l´Education Nationale confie
l´intégralité de la refonte de son réseau à Bull pour un déploiement à
partir de septembre 2007 sur la base des solutions ServerIron 4G SSL de
Foundry Networks. La famille ServerIron 4G renforce les performances,
la disponibilité et la sécurité pour un grand nombre d´applications
essentielles au fonctionnement de l´entreprise, comme l´e-mail, le Web,
le DNS et la VoIP. Le ServerIron 4G-SSL intègre l´accélération SSL
matérielle, qui améliore les performances des transactions Web
sécurisées en libérant les serveurs du traitement SSL et en
centralisant la gestion des certificats SSL.

Elle dispose également de nombreuses fonctions personnalisées pour les applications Web comme l´optimisation de la bande passante par la
compression du HTTP, le déchargement des connexions serveur par la mise en pool des connexions HTTP, et le pare-feu Web pour protéger contre les nouvelles attaques, susceptibles de réduire la disponibilité du
service et de s´approprier des informations sensibles.
En outre, les commutateurs ServerIron 4G autorisent la répartition
géographique et la continuité des services critiques. L´intégration de
ces fonctions cruciales à l´architecture de TrafficWorks‘ OS, y compris
la consolidation des fonctions de pare-feu Web, simplifie
l´infrastructure du centre de données, améliore le ROI et élimine la
nécessité d´acquérir davantage d´appareils, coûteux, limités à une
seule fonction et d´administration délicate.

« Nous sommes satisfaits de la solution proposée par le tamden BULL-
Foundry Networks. Les technologies offertes par Foundry Networks ont
permis d´homogénéiser les architectures techniques, d´augmenter la
disponibilité et la fiabilité de nos applications.»
précise Cédric
Foll, Architecte Sécurité et Réseaux du Ministère de l´Education
Nationale. « En plus de proposer une offre sur mesure et un rapport
côut/performance très intéressant, Foundry Networks et Bull se sont
montrés très présents dans la phase d´accompagnement en termes de
conseil en architecture. La disponibilité des équipes de Foundry
Networks a également été très appréciée. »
, ajoute Cédric Foll.

Ce déploiement devrait courir jusqu´à fin 2008 pour la mise en
fonctionnalité d´environ 44 Load Balancers répartis sur toute la
France.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143292
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI