DeviceLock 6.3 est la seule solution permettant de contrôler et d´auditer l´accès aux
imprimantes, et de filtrer les synchronisations locales Palm OS


Paris, le 22 avril 2008

IMG/gif/logo_device.gif
DeviceLock, Inc., leader mondial pour la protection et le contrôle de
terminaux informatiques, annonce aujourd´hui la sortie de la version 6.3 de son logiciel
DeviceLock®, qui permet un contrôle d´accès granulaire et centralisé aux terminaux par
l´utilisateur, ainsi qu´un audit et une réplication de l´utilisation des imprimantes locales,
virtuelles et en réseau. DeviceLock est également la première solution à permettre un
contrôle des échanges de données, réalisé lors des synchronisations locales entre les
ordinateurs d´une entreprise et les téléphones intelligents ou les assistants Palm® de ses
employés.

Alors qu´un volume croissant de données sensibles sont stockées et traitées localement sur
les ordinateurs (de bureau et portables) des employés, les entreprises s´exposent à des
risques de détournement de ces données, et d´intrusion sur leur réseau informatique. Par
leur négligence, leur erreur ou parfois même leur malveillance, les salariés peuvent laisser
échapper de précieuses informations lors de communications locales d´ordinateurs
distribués. Ainsi, les organisations s´exposent à des risques et des pertes conséquentes si
elles ne mettent pas en place des politiques de sécurité pour contrôler l´utilisation de leurs
ordinateurs. Les imprimantes connectées localement, ainsi que les périphériques personnels
mobiles synchronisés de manière individuelle font partie des canaux d´échange exigeant un
contrôle étroit.

« Les entreprises ne peuvent plus ignorer le risque posé par les impressions lancées depuis
les ordinateurs de leurs employés, risque pour lequel aucune solution de sécurité interne ne
peut rien faire »
, explique Ashot Oganesyan, Fondateur de DeviceLock. « DeviceLock 6.3
est la première solution qui permet de placer toutes les impressions locales sous haute
surveillance. Avec DeviceLock, les responsables de la sécurité peuvent déterminer quel
utilisateur est habilité à imprimer, à quel moment et à partir de quel poste, et conserver un
historique détaillé de ses impressions. Les autorisations d´accès aux imprimantes peuvent
être accordées selon un haut niveau de granularité, de manière aussi précise que ce que
permet DeviceLock avec les autres ports et périphériques ».


DeviceLock 6.3 permet ainsi de mettre en place un système centralisé de contrôle et d´audit
d´accès à n´importe quelle imprimante locale, virtuelle ou de réseau, quel que soit son mode
de connexion, même non USB. Les travaux d´impression peuvent être consignés dans un
historique, collectés de manière centralisée et enregistrés dans une base de données en
vue de leur audit ultérieur. En outre, des images de toutes les impressions peuvent être
répliquées, afin d´être inspectées à tout moment à l´aide d´une visionneuse graphique
intégrée.
Grâce à sa technologie brevetée de filtrage des synchronisations locales, DeviceLock
6.3 permet également de définir de manière centralisée et granulaire les types de données
que des groupes ou des utilisateurs spécifiques sont autorisés à synchroniser entre les PC
de l´entreprise et leurs périphériques Palm personnels : fichiers, photos, calendriers, e-mails,
tâches, notes et autres objets du protocole de synchronisation. Avec DeviceLock, n´importe
quel périphérique mobile raccordé est immédiatement détecté, quelle que soit l´interface
locale via laquelle il est connecté. En outre, un administrateur peut, de manière centralisée,
bloquer ou autoriser l´installation et l´exécution d´applications sur les périphériques mobiles
de l´entreprise. DeviceLock offre de surcroît de puissantes fonctionnalités de consignation,
de réplication, de révision et de reporting, centralisées et détaillées de tous les types de
données copiées entre les PC et les périphériques mobiles.

« De plus en plus d´utilisateurs raccordent des périphériques personnels mobiles à leur
ordinateur professionnel et au réseau de leur entreprise. Les communications de
synchronisation locale représentent un risque de fuite de données très important et pourtant
totalement ignoré »
, déclare Scott Crawford, Directeur de recherche chez Enterprise
Management Associates. Il précise : « L´ajout d´un système de filtrage granulaire aux
contrôles d´accès aux ports et aux lecteurs des terminaux utilisant des protocoles
d´application de réseau assure une protection multicouche vraiment efficace contre la fuite
de données et l´intrusion de logiciels malveillants via les ports locaux d´ordinateurs
distribués ».


Grâce à son interface de contrôle centralisé flexible et totalement compatible avec Microsoft
Active Directory® et la totalité des plates-formes Windows (y compris Windows Vista® et
Windows Server® 2008), DeviceLock offre des fonctions étendues aux responsables de
sécurité : surveillance en ligne, prise de clichés instantanés, consignation d´informations,
analyse de l´accès des utilisateurs à l´ensemble des périphériques et des ports locaux des
ordinateurs de l´entreprise et blocage automatique de keyloggers matériels. Afin d´assurer
une protection optimale des données stockées sur des périphériques mobiles, DeviceLock
s´intègre de manière transparente aux principales solutions de cryptage développées par
PGP, Lexar et TrueCrypt.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 144254
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI