mardi 2 juin 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
IMG/jpg/logo_Inboxx.jpg
Une récente étude réalisée par GFT inboxx, spécialiste européen de solutions d´archivage unifiées, auprès des DSI et directeurs informatiques*, donne un aperçu sur comment les sociétés mettent en œuvre leur politique de courrier électronique et leurs motivations principales en termes de gestion d´emails et de données



Les résultats indiquent que le courrier électronique, reste sans aucun doute le canal de communication le plus utilisé en entreprise, mais présente encore malgré tout des difficultés. Ainsi, 97% des DSI et directeurs informatiques qui ont été amenés à rechercher d´anciens emails et pièces jointes, 61% ont trouvé le processus très complexe et chronophage. Voilà d´autres résultats de l´enquête dont certains sont pour le moins surprenants :

- l´efficacité est le moteur principal pour la gestion du courrier électronique devançant la conformité réglementaire, le coût et la possibilité de litige

- 35 % des entreprises dans le secteur des services financiers ne voient pas la conformité réglementaire comme étant un facteur clef pour la gestion des emails

- 51 % des entreprises ne précisent pas de temps de conservation pour leurs courriers électroniques et pour leurs documents. Ce chiffre descend à 40 % pour les entreprises dans le secteur des services financiers.



"Etant donné le climat actuel de conformité réglementaire, il est intéressant de voir que si peu d´entreprises ont mis en place un dispositif pour contrôler le temps de conservation des informations" souligne Juergen Obermann, CEO de GFT inboxx, "Cela soulève plusieurs questions : est-ce que ces entreprises sont en train de fermer les yeux sur des règlements et ainsi d´échouer à mettre en œuvre des solutions pour s´adapter aux exigences futures, ou, peut-être ces règlements n´ont-il pas d´impact sur autant d´entreprises qu´on pourrait croire ?"



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI