Paris, le 23 janvier 2009

IMG/jpg/logo_Calexium.jpg
La jeune pousse française Calexium dévoilera le 26 janvier 2009 une innovation qui va changer radicalement la relation des utilisateurs aux messageries électroniques dans le monde entier.

Son boîtier MailFountain qui permet déjà l´envoi et réception d´emails, le routage de messages et la prise en charge de campagnes de marketing direct on-line prendra désormais en charge l´envoi d´emails de n´importe quelle taille vers n´importe quel destinataire et ce quelque soit le fournisseur d´accès du destinataire.

Cette fonctionnalité va révolutionner l´échange d´emails à travers le monde. Les possesseurs de MailFountain vont pouvoir envoyer des documents de plusieurs Gigas, tels que fichiers (PAO, Images, Vidéos, Photos, projets entiers).

Avant MailFountain, une batterie de solutions incomplètes

MailFountain va ouvrir une brèche nette entre les solutions hétéroclites qui permettent aujourd´hui de gérer les messages électroniques volumineux et les solutions robustes et transparentes pour l´utilisateur.

Parmi les solutions actuellement à disposition des utilisateurs de messageries :

les services d´envois indirects de pièces attachées, qui exigent des manipulations fastidieuses les disques optiques et les clés USB….

L´envoi par les services postaux ou les coursiers sur des supports physique.

Avec MailFountain :

Pas de souci de savoir si le destinataire a des restrictions sur la taille des emails reçus (généralement 10 Mo)

Pas d´obligation de passer par des solutions alternatives d´envoi vers un serveur temporaire

On reste dans un processus normal d´envoi d´email d´une adresse identifiée et identifiable

Les emails sont archivés comme d´habitude et donc peuvent être retrouvés très facilement dans les dossiers de stockage

Une facilité qui concerne avant tout ceux qui manipulent des fichiers importants

Tous les utilisateurs de messagerie électronique trouveront un intérêt à utiliser cette fonctionnalité. Elle aura un impact critique sur certaines professions de part leur dépendance aux documents électroniques volumineux (plusieurs gigaoctets). On peut dors et déjà citer les secteurs suivants :

Graphisme (PAO, Imprimeurs, Web Design, …)

Photographie (journalistes, reporters, …)

Organisation d´événements (production vidéo, agence de mannequins, …)

Professions liés à des marchés privés ou publics (Avocats, tribunaux, Administrations, …)

Professions du bâtiment (Architectes, BTP, Bureaux d´études)

Secteur de la recherche (labo de recherche…)

Presse et Communication



Disques durs Hitachi

Le boitier MailFountain de Calexium intégrera les disques durs Hitachi Travelstar 5K500.B pour stocker des quantités importantes d´emails et de documents joints. Avec sa conception sans halogène et son faible niveau de consommation électrique en mode lecture/écriture, le Travelstar 5K500.B, offrant jusqu´à 500 Go, réussit à conjuguer technologie et écologie.

La consommation électrique d´un boîtier MailFountain sera de 7W soit 6,78€ / an à comparer avec les 400W soit 387€ / an des serveurs standards

De plus, ce disque répond aux critères du nouveau label EcoTrac* attribué aux produits dont la conception, la fabrication, le fonctionnement et le recyclage ont un impact limité sur l´environnement.

« Le Travelstar 5K500.B est un disque dur « vert » au rendement optimum qui permettra au boitier MailFountain de Calexium d´offrir des frais d´utilisation minimes » déclare Brendan Collins, vice-président, marketing produit. « Le disque dur a suffisamment de capacité de stockage pour que les utilisateurs n´aient pas s´inquiéter de la taille de leurs Emails. »

Depuis son entrée sur le marché en 1991, Hitachi se révèle être un champion toutes catégories sur le segment des disques 2,5 pouces : densité surfacique, performance, gestion de la consommation énergétique, acoustique, tolérance aux chocs, fiabilité et éventail d´options aux produits.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143312
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI