dimanche 31 mai 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
D´après une étude de l´ABSI (Alliance For Secure Business Information), et selon le Journal du Net, les données sur papier sont trop souvent négligées dans la protection de l´information. 49% des fuites en entreprise concerneraient ces données.

L´information papier reste exposée à des fuites

Si l´information en entreprise est de plus en plus dématérialisée, et si des éditeurs de DLP (Data Leak Prevention) commencent à peaufiner leurs solutions, l´information papier reste exposé à des fuites. C´est ce que démontre l´enquête « sécurité des documents papier dans l´espace de travail », réalisée pour le compte de l´ABSI.
Les documents papier restent nombreux, mais leur protection est négligée, d´après l´enquête réalisée auprès de 819 professionnels de l´IT, de la conformité et de la sécurité informatique. 80% parlent d´une faille de sécurité au cours des douze derniers mois. Pour 49% d´entre eux, l´incident impliquait la perte ou le vol de documents papier.

Des salariés à l´origine des manquements


Selon 53% des professionnels interrogés, ce sont les salariés qui sont à l´origine de ces manquements, notamment par l´impression sur des imprimantes partagées, mais aussi par le fait d´oublier des papiers dans des salles de réunion ou lors de déplacements hors de l´entreprise. 62% d´entre eux pensent à la mise à la poubelle de documents, qui ont lieu sans procédure de protection.

Les entreprises responsables des lacunes

Les entreprises sont elles-mêmes responsables de ces lacunes, puisqu´elles ont très rarement défini des procédures. 61% des répondants estiment en effet que les ressources et les contrôles sur les documents confidentiels sont insuffisants.
Selon l´étude, il n´y a que dans 37% des entreprises qu´il existe une politique stricte encadrant la protection des éléments papier. Les données perdues ou dérobées concernent à 31% des données personnelles se rapportant à des clients, à 29% des données de marché, et à 26% des données relatives à des secrets commerciaux.
L´ABSI recommande donc, dans un premier temps, d´installer des broyeurs à papier facilement accessibles, la sensibilisation et l´implication des cadres dirigeants, ainsi qu´une prie en compte de ces éléments dans la politique de sécurité globale de l´entreprise.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI