dimanche 31 mai 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
D´après le site de RFI, le Conseil de Sécurité nationale aura bientôt des compétences élargies, notamment à l´informatique.

Un nouveau visage pour un organe de l´exécutif américain vieux de 60 ans : le Conseil de sécurité nationale aura bientôt des compétences élargies. Barack Obama veut en effet réformer cette administration. C´est ce qu´a révélé le conseiller à la sécurité, James Jones, dans un entretien publié samedi par le Washington Post.

Créé après la Seconde Guerre mondiale, le Conseil de sécurité nationale avait comme mission de conseiller le président américain sur les questions stratégiques et diplomatiques, questions qui touchaient essentiellement à la politique étrangère. Selon les statuts, quatre personnes y siégeaient de droit : le président et son vice-président, ainsi que le secrétaire à la Défense et le secrétaire d´Etat.

Aujourd´hui, Barack Obama veut moderniser cette administration en l´adaptant aux défis sécuritaires du XXIe siècle. « A l´avenir, le Conseil de la sécurité nationale traitera un large éventail de sujets, domestiques comme internationaux », a annoncé James Jones, conseiller à la sécurité de Barack Obama.

Selon lui, le Conseil sera désormais ouvert à des représentants des départements de l´Energie, du Commerce ou du Trésor, ainsi qu´à toutes les composantes des forces de l´ordre, y compris l´agence de lutte contre le trafic de drogue. Ce nouveau Conseil de sécurité nationale traitera notamment de la sécurité informatique, de l´énergie, des changements climatiques et des infrastructures.

En 2009, la sécurité nationale des Etats-Unis, revue par Barack Obama, dépend décidemment de questions qui dépassent l´ordre strictement militaire ou stratégique.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI