mardi 7 avril 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
DTT (Deloitte, Touche Tohmatsu), un cabinet de conseil, vient de réaliser une étude montrant que la crise actuelle augmente les facteurs de risques sur la sécurité informatique des entreprises

Dans la sixième édition de son étude baromètre sur la sécurité informatique, le cabinet DTT arrive à des conclusions inquiétantes. 86 % des entreprises interrogées indiquent que l´erreur humaine est la principale cause de dysfonctionnements dans les services informatiques. 36 % d´entre elles s´inquiètent d´attaques venues de l´intérieur de l´entreprise de la part d´employés mécontents ou trop surchargés de travail. Pire 59 % se disent peu assurées de pouvoir contrer ses attaques en interne.

Pour la plupart des entreprises interrogées, elles ne peuvent le faire car elles n´ont pas déployé les outils adéquats. Moins d´un tiers sont pourvues d´un outil de détection d´intrusion ou de lutte contre la fuite d´information.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI