IMG/bmp/revue_de_presse.bmp
Selon une actualité de Google, dix Roumains soupçonnés d´avoir dérobé plus de 150.000 dollars à des étrangers à qui ils proposaient de vendre du matériel informatique fictif via de l´Internet ont été interpellés cet été.


Le communiqué de la police roumaine repris par Google fait état de dix suspects agés de 21 à 24 ans. Deux des suspects ont été placés en détention provisoire, et cinq autres ont été soumis à des mesures de restriction des déplacements.

Selon Google, ils sont soupçonnés d´avoir "depuis 2006, proposé à la vente de manière fictive, sur des sites internet spécialisés, du matériel électronique à des prix inférieurs à ceux du marché". Ils ont convaincu des "centaines d´étrangers" de leur envoyer des sommes d´argent.

C´est un succès pour la police roumaine. La Roumanie est souvent qualifié de "plaque tournante" de la cybercriminalité.

En 2008, relate Google, "des agents américains avaient notamment épaulé les policiers roumains, qui après des mois d´efforts, avaient fini par arrêter un jeune internaute se faisant appeler Vladuz, accusé d´avoir provoqué des pertes de plusieurs millions de dollars au site d´enchère en ligne eBay".



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143235
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI