Conçu pour faciliter la consolidation des serveurs et des dispositifs de stockage, le nouveau système Engenio 4900 offre aux entreprises une évolutivité à la demande ainsi qu´une connectivité Fibre Channel 8 Gb/s et iSCSI

Milpitas (Californie, États-Unis), le 31 août 2009

IMG/jpg/logo_lsi.jpg
LSI Corporation (code NYSE : LSI) annonce aujourd´hui le lancement de son nouveau système de stockage LSI™ Engenio® 4900. Dédié aux petites et moyennes entreprises, ce système de stockage sur disque de nouvelle génération a été spécifiquement conçu pour offrir un niveau optimal de performances, une souplesse dynamique et des fonctionnalités avancées – le tout, à un prix abordable. Doté d´interfaces hôte Fibre Channel 8 Gb/s (8GFC) et iSCSI 1 Gb/s, le système repose sur une architecture modulaire et propose des options de connectivité multi-protocole, permettant ainsi aux entreprises de réduire leurs coûts d´achat et de maintenance, tout en répondant à leurs besoins de consolidation des serveurs et dispositifs de stockage.



« Dans le contexte économique actuel particulièrement difficile, les départements informatiques doivent résoudre une équation difficile, à savoir maîtriser leurs coûts tout en s´adaptant à la croissance rapide des besoins en matière de données. Face à cette problématique, la solution réside dans le déploiement de solutions capables de booster la productivité et les performances, sans pour autant nécessiter d´importantes mises à jour des infrastructures », souligne Richard Villars, directeur du département Storage & IT Executive Strategies au sein du cabinet d´études IDC. « Les solutions de stockage reposant sur des dispositifs tels que l´Engenio 4900 de LSI donnent aux entreprises les moyens de suivre l´évolution de leurs besoins de stockage, et ce sans entraîner une explosion de leur budget informatique. »



L´architecture de nouvelle génération de l´Engenio 4900 assure un débit de lecture en continu sur disque de 1,6 Go/s, affichant ainsi des performances en bande passante de 60 % supérieures à celles de son prédécesseur. Le système affiche également plus de 50 000 IOPS (opérations d´entrée/sortie par seconde) en lecture sur disque, soit une amélioration de 25 % par rapport à la génération précédente. En exploitant les interfaces hôte 8GFC du système, les utilisateurs sont en mesure de réduire le nombre d´adaptateurs de bus hôte (HBA) par serveur ainsi que le nombre total de ports au sein de l´infrastructure FC SAN, et ce tout en s´assurant des performances comparables. En réduisant ainsi le nombre de composants matériels, il est possible de réduire jusqu´à 45 % les coûts d´infrastructure SAN. Autre avantage : l´entreprise n´a plus à arbitrer entre la nécessité d´accroître les performances du système et la volonté de conserver les slots d´entrée-sortie de ses serveurs. Ajoutons enfin que la simplification des infrastructures autorise également une réduction des coûts opérationnels.



Le nouveau système, qui a subi de nombreux tests d´interopérabilité, est conçu pour s´intégrer en toute transparence aux infrastructures existantes des entreprises, qu´il s´agisse d´infrastructures 2GFC ou 4GFC. Les entreprises sont ainsi en mesure de mieux protéger leurs investissements informatiques, tout en posant les fondations nécessaires pour évoluer ultérieurement vers des environnements SAN 8GFC. En outre, la possibilité de combiner des interfaces hôte FC et iSCSI permet de réduire jusqu´à 57 % les coûts d´infrastructure : les applications les moins sensibles aux performances peuvent en effet fonctionner sur des serveurs exploitant les interfaces iSCSI à moindre coût.



« Les entreprises sont confrontées à un double défi : une croissance continue des volumes de données à traiter, d´une part, et la nécessité économique de revoir leurs budgets à la baisse, d´autre part. Dans ce contexte, elles n´ont de cesse de rechercher de nouvelles solutions leur permettant de réduire leurs coûts de stockage par une meilleure exploitation de leurs ressources et l´identification de nouveaux gains de productivité », déclare Phil Bullinger, vice-président exécutif et directeur général de la division Engenio Storage Group de LSI. « L´Engenio 4900 dote les clients d´une solution économique et hautement évolutive, à même d´offrir les performances nécessaires pour faire face à la diversité des charges et des besoins propres aux environnements de consolidation et de virtualisation. »



L´architecture modulaire du 4900 permet aux clients de commencer petit puis de faire évoluer leurs infrastructures en toute transparence, jusqu´à 112 disques FC ou SATA, et notamment avec des disques d´auto-cryptage (SED). L´évolutivité à la demande, couplée à la possibilité de combiner jusqu´à 16 disques FC, SATA ou SED dans une seule et même baie de disques permet de maintenir l´investissement initial au plus bas et autorise le déploiement d´un dispositif de stockage multi-niveaux pour garantir in fine des performances optimales en termes de fiabilité, de performances, de gain d´espace, de consommation électrique et de dégagement thermique.



Pensé pour garantir un accès continu aux données, le système 4900 intègre des composants redondants, un dispositif de basculement automatique des chemins d´accès ainsi que des fonctionnalités complètes de maintenance et d´administration en ligne. Le dispositif avancé de protection des données est également fourni avec prise en charge des SED utilisant les services LSI SafeStore™ Encryption Services. Les services de chiffrement SafeStore de LSI protègent les données contre les accès ou les modifications non autorisés résultant du vol, de la perte ou de la réutilisation des disques (repurposing) – et ce avec un niveau minimal de complexité et à moindre coût.



Les clients OEM de LSI peuvent d´ores et déjà se procurer le nouveau système Engenio 4900. Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter le dossier de presse à l´adresse suivante : www.lsi.com/presskit.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143235
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI