vendredi 3 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
L´ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d´Information) a remis hier par la voix de son Directeur Général Adjoint le Vice-Amiral Michel Benedittini la certification EAL-5 au projet Sinapse, pour la création du logiciel hyperviseur Polyxène. Le projet était piloté par la DGA (Direction Générale à l´Armement). Cette certification de l´ANSSI est une des plus hautes qui soient en terme de sécurité.

Dans les salons cossus de l´Aero-Club de France, rue Galilée, Marc Leclere, Directeur de l´unité de management espace et systèmes d´information opérationnels de la DGA, peut se féliciter. Le projet Sinapse (pour Solution Informatique à Noyau Avancée Pour une Sécurité Elevée) et le logiciel Polyxène, qui a été développé par la société Bertin technologies pour ses équipes, reçoit une des plus hautes certifications qui soient, le certificat de niveau de sécurité EAL-5 de l´ANSSI.

Le projet Sinapse, qui a conduit à la production du logiciel Polyxène, est un projet ambitieux qui a réuni pendant cinq ans les équipes de Marc Leclere et de Bertin Technologies. Marc Leclere explique : "Polyxène est un logiciel hyperviseur, qui permet à plusieurs systèmes d´exploitation de travailler en même temps sur un seul ordinateur. Polyxène propose une architecture de très haute sécurité permettant d´accéder sur un ordinateur unique à des informations venant de réseaux de niveau de classification différents. Il se place entre les couches matériels et les systèmes d´exploitation du poste de travail", détaille-t-il. Selon les informations de la DGA publiés dans un communiqué, "la séparation physique des réseaux -garante des niveaux de sécurité informatique- est une exigence trop devenue trop coûteuse ou trop contraignante , y compris pour certains systèmes gouvernementaux. Polyxène peut être ainsi mis en oeuvre sur des postes dits "multi-sensibles, sur des systèmes embarqués et des systèmes nomades durcis", explique la DGA. "Enfin", détaille Marc Leclere, "le logiciel Polyxène permet de travailler avec des réseaux de coalition comme des réseaux français".

Ce projet ambitieux en matière de sécurité des systèmes de défense peut aussi trouver son application dans d´autres milieux sensibles, comme l´aéronautique, l´espace, la santé, les télécommunications , les banques et les assurances, " explique en conclusion Philippe Demigne, Président de Bertin Technologies.

Le projet a été lancé par la DGA en 2004 et a coûté 7 millions d´euros.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 142936
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI