Frankfort, le 22 octobre 2009

Avec le lancement de Microsoft Windows 7, les clients de T-Systems peuvent organiser la migration de leurs postes de travail vers ce nouveau système d´exploitation. La filiale de Deutsche Telekom effectuera cette migration des postes de travail vers Windows 7 en utilisant des processus automatisés à distance, sans entraîner de pertes de données.

Les experts d´IDC prévoient que 59% de toutes les grandes entreprises IT vont migrer vers ce nouveau système d´exploitation. T-Systems opère près d´un million et demi de postes de travail dans le monde.

Cependant, Windows 7 ne devrait pas être déployé sur le paysage informatique d´une entreprise sans quelques vérifications préalables. T-Systems a donc construit un environnement test, afin de pouvoir contrôler la compatibilité du système d´exploitation avec le logiciel actuel. D´après les résultats des tests, les experts certifiés Microsoft de la division grands comptes de Deutsche Telekom peuvent évaluer les risques et les coûts, tout en apportant des recommandations pour un éventuel changement.

« Les entreprises ne devraient pas considérer Windows 7 simplement comme un système d´exploitation, mais aussi comme une opportunité d´intégrer au test l´ensemble de leur paysage logiciel existant » explique Olaf Heyden, membre du board de T‑Systems en charge des opérations ICT. « Pour beaucoup d´entreprises, il serait judicieux d´entreprendre un nettoyage et de standardiser les systèmes durant la migration de Windows 7, pour réduire les coûts et améliorer la sécurité comme la disponibilité. »

Windows 7 a besoin de beaucoup moins de capacités hardware et fonctionne également sur des ordinateurs plus anciens. Le nouveau Windows dispose toujours de « BitLocker », une application de sécurité qui protège les données contre les accès indésirables en lecture et en écriture. Même le cryptage des données pour les médias mobiles comme les clés USB est possible. Avec l´application « DirectAccess », les collaborateurs ouvrent une session sur leur réseau entreprise en utilisant le dernier protocole Internet (IPv6). Avec l´usage d´« AppLocker », les administrateurs contrôlent les programmes pouvant être démarrés sur les postes de travail et excluent ainsi toute autre demande d´applications.

À l´avenir, Windows 7 fera partie de la solution postes de travail de T-Systems. Avec « Managed Workplace Services », les entreprises recevront un service global en plus du système d´exploitation, du pack Office, Internet Explorer 8, des anti-virus et divers outils tels qu´Adobe Reader, Flash Player, ou Java Runtime. Les postes de travail recevront automatiquement les dernières mises à jour et seront gérés de façon centralisée.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145237
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI

Réduire