IMG/bmp/revue_de_presse.bmp
Selon plusieurs sites d´informations générales, le pirate Sanford Wallace, auto-proclamé "roi du spam", a été condamné à verser 711 millions de dollars à Facebook.


Mais les responsables du site ne se font pas d´illusions : déclaré en "faillite personnelle", il y a peu de chances pour que le pirate ne paie sa dette. Toutefois, selon les révélations de l´AFP, Sam O´Rourke un responsable juridique de Facebook, a déclaré sur un blog officiel que : "nous ne nous attendons pas à recevoir la plus grande partie de ces dommages, mais nous espérons que cela sera dissuasif pour ces criminels".
Toujours selon l´AFP, le juge qui a prononcé la sentence a demandé au procureur fédéral local, en Californie, de le poursuivre au pénal pour désobeissance, ce qui pourrait l´exposer à une peine de prison.

Ce n´est pas la première fois que Sanford Wallace se fait condamner. En 2008, MySpace l´avait condamné, ainsi qu´un complice, Walter Rines, à payer la modique somme de 230 millions de dollars.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 145234
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI

Réduire