mardi 14 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
C´est avec ces mots que Vinton Cerf, vice-président de Google et ancien président de l´Icann, a salué la conférence sur le thème « Quel futur pour l´Internet ? », organisée le 21 janvier dernier au Toit de la Grande Arche par Gérard Peliks, président de l´atelier sécurité de Forum ATENA. Cet évènement majeur, d´envergure internationale, dont Mag Securs était partenaire, a réuni une dizaine d´écoles d´ingénieurs et de centres de recherche par visioconférence autour de Vinton Cerf, Vice-Président de Google depuis le siège de Google à Mountain View en Californie, Robert Kahn, Président de la Corporation for National Research Initiatives (CNRI) depuis Reston en Virginie, et Louis Pouzin, inventeur du datagramme dans le cadre du projet Cyclades. Mag Securs revient sur le succès de la conférence avec Gérard Peliks, l´organisateur.


« Tout le monde s´interroge sur le futur d´Internet »


Mag Securs : le Toit de la Grande Arche, une visioconférence avec les pères de l´Internet en direct des Etats-Unis, une vidéo de Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d´Etat à la Prospective et au Développement de l´Economie Numérique… Qu´est-ce qui vous a guidé dans l´organisation de cet évènement de grande envergure ?


Gérard Peliks :
Tout le monde s´interroge sur le futur d´Internet, et il nous a semblé important de demander aux « pères » de l´Internet de répondre à cette question. Les menaces sont de plus en plus nombreuses et Internet n´arrête pas de se développer. La vision des fondateurs d´Internet pouvait apporter un plus à la réflexion.

Mag Securs : Combien de participants a réuni la conférence ?

Gérard Peliks : Je pense qu´avec les amphis des régions connectées à la visioconférence, soit en actif à partir du Toit de la Grande Arche, soit en streaming à partir de Télécom ParisTech et avec les Etats-Unis, nous étions un bon millier.

La connection des différents sites : une prouesse technique



Mag Securs : Quelles sites étaient connectés ?


Gérard Peliks : Il y avait quatre écoles en actif (avec un direct de la vidéo en aller-retour), et des flux de streaming avec d´autres écoles. Nous étions en direct en visioconférence avec Télécom Bretagne à Rennes, l´ENSEIRB (Ecole Nationale Supérieure d´Electronique, Informatique et Radiocommunications de Bordeaux) à Bordeaux, l´ENSEEIHT (Ecole Nationale Supérieure d´Electrotechnique, d´Electronique, d´Informatiques, d´Hydraulique et des Télécommunications) à Toulouse, l´INSA de Lyon, et une entreprise, MobileGov, à Sophia Antipolis. Nous étions en flux streaming avec Supelec à Rennes, Télécom Bretagne à Brest, l´Ecole Centrale de Nantes, Telecom Lille1, Polytech Montpellier, et le centre de recherche Georges Charpak à Gardannes.

Tout a été organisé avec un budget zéro



Mag Securs :
Comment a été organisé l´évènement ?

Gérard Peliks : il est important de préciser que l´évènement a eu lieu avec un budget zéro, et que, sans nos sponsors (Orange Business Services, Verizon Business, CommonIT et Objets Communicants) et nos partenaires techniques (Orange Business Services, Polycom, IEC et Télécom ParisTech), rien n´aurait pu se passer ! Un grand mouvement d´enthousiasme et les bonnes volontés de chacun ont présidé à l´organisation. Au début, la conférence devait se passer dans le grand amphi Thévenin de Télécom Paris Tech, et puis le Musée de l´Informatique nous a proposé le Toit de la Grande Arche, où il est implanté. Nous n´avons pas refusé et Télécom ParisTech était d´accord. Polycom nous a prêté le matériel à Paris et dans les régions pour faire les liaisons vidéo qui ont été excellentes, et IEC a fourni les services, et nous remercions bien sûr Orange Business Services de nous avoir fourni 6 lignes LS avec un débit de 2 Mega Bits/secondes chacune, ce qui nous a permis d´avoir une liaison vidéo d´excellente qualité. Un grand merci aussi à Michel Charron, directeur d´Amesis qui a orchestré tout ce travail technique et à Télécom ParisTech qui a beaucoup agi pour faire de cet évènement le succès qu´on a connu.

Pour le bon déroulement de la conférence, nous avons sélectionné, parmi toute une liste de questions qui nous est parvenue avant, celles qui nous semblaient les plus intéressantes, et c´est Louis Pouzin qui les a posé en direct à Reston, siège du CNRI où était Bob Kahn, et à Mountain View, siège de Google où se trouvait Vinton Cerf. Philippe Laurier pour la Région Parisienne depuis Télécom ParisTech et les correspondants dans chaque région les ont posées aux intervenants français.

Mag Securs : Qu´est-ce qui vous a marqué dans leurs interventions ?


Gérard Peliks : Leurs discours étaient très structurés et visionnaires. Il n´y a pas eu de langue de bois. Ils n´ont pas caché les dangers d´Internet, mais ont aussi souligné, comme l´a déclaré Vinton Cerf, « un immense enthousiasme sur les possibilités nouvelles d´Internet, avec d´énormes peurs face aux menaces actuelles ». Michel Riguidel de Télécom ParisTech, Joao da Silva de la Commission Européenne, Michel Charron d´Amesis, Nicolas Arpagian de la revue Prospective Stratégique, et Jean-François Morfin, ardent défenseur de l´Internet des pensées ont insisté sur le fait qu´Internet migrait vers les mobiles, que les objets intelligents allaient se répandre et que les puces RFID identifieront ces objets. Les moteurs de recherche vont devenir des moteurs d´intention. Enfin, la question de la gouvernance de l´Internet est posée : qui, de l´Asie, de l´Europe ou des Etats-Unis, possèdera le leadership sur Internet ? Y aura-t-il un Internet ou des Internets connectés ou pas entre eux ?.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143031
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI