mardi 14 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
IMG/bmp/revue_de_presse.bmp
Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d´Etat à la Prospective et au Développement de l´Economie Numérique, a lancé lundi 1er février un concept nouveau : IDéNum.


Un concept nouveau en France

Résumé sur le site Internet du "Point", ce concept, nouveau en France, permet, selon le magazine, "de s´identifier, non plus par un mot de passe, mais à l´aide d´une clé USB. Tous les services en ligne sensibles (impôts, allocations familiales etc...), mais aussi la Poste, les banques, les assurances, les sites de vente en ligne ou bien encore les fournisseurs d´accès à Internet pourront utiliser ce service. Le but, selon NKM, est de "mettre fin au cauchemar des mille et un mots de passe". Les pays nordiques sont déjà avancés de leur côté sur ce projet, qui compte vingt partenaires en France. Un prototype doit être testé fin 2010, pour une entrée en service prévue fin 2011.

"Le principe est simple", explique le Point. "L´utilisateur devra confier à un support numérique son nom et son prénom, puis il devra verrouiller ce certificat avec un code PIN". Ce code sera le même pour tous les services : plus besoin de retenir son numéro de compte bancaire, son mot de passe associé, son numéro d´utilisateur pour déclarer ses impôts en ligne.


Le certificat ne sera pas accepté aux frontières


Mais le "Point" se montre très critique vis-à-vis d´IDéNum : "même si le modèle économique n´est pas finalisé, l´on sait déjà qu´IDéNum sera payant pour l´utilisateur. De plus, il ne sera pas possible de l´utiliser pour voyager, car le certificat ne sera pas accepté aux frontières. Enfin, les internautes n´auront peut-être pas envie de prouver leur identité à l´Etat, alors que celui-ci surveillera bientôt leurs communications en application des lois Hadopi et Loppsi.". Enfin, souligne l´édition en ligne du "Point", le site PC Inpact a montré que les noms de domaine associés à IDéNum ont déjà été déposés par d´autres...



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143031
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI