IMG/bmp/revue_de_presse.bmp
Notre confrère PC Inpact s´est livré à une analyse critique du projet de loi LOPPSI (loi d´orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure), qui doit être débattu cette semaine à l´Assemblée Nationale. Les débats promettent d´être houleux, à l´image de ceux qu´ont donné Hadopi. En question, le délit d´usurpation, l´identité numérique le blocage des sites pornographiques et l´utilisation de "mouchards" par la police.


Bloquer les sites référencés par un arrêté du Ministre de l´Inérieur

Concernant le filtrage, la LOPPSI, selon PC Inpact, dit ceci : "les intermédiaires techniques (FAI et hébergeurs) seront contactés par une autorité administrative qui leur demandera de bloquer tel ou tel site. S´ils n´y parviennent pas, ils seront susceptibles de lourdes peines. La sanction est lourde : un an d´emprisonnement et 75.000 euros d´amende ! ".
On en arriverait à "une obligation de moyens".

Sur le fonctionnement du blocage, PC Inpact écrit : "on en sait rien à ce jour. Selon les rares données, on sait que la liste des sites à bloquer devrait être prise par un arrêté du Ministre de l´Intérieur. C´est l´OCLCTIC (Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l´Information et de la Communication qui transmettra cette liste aux FAI qui auront le choix des technologies de blocage".

Un dispositif de blocage considéré comme exceptionnel

Pour l´ASIC, que relaie PC Inpact, "un dispositif de blocage doit bien être considéré comme exceptionnel et limité définitivement aux contenus pédopornographiques".

Le blocage préféré par les opérateurs serait l´option BGP. PC Inpact écrit : "l´option BGP est celle qui est poussée par les opérateurs. Avec ce blocage par BGP, l´OCLCTIC deviendrait une forme d´opérateur IP à part entière : il dresse une liste d´adresses IP à bloquer, à injecter dans les routeurs qui indiquent les routes à fermer. Selon Christian Aghroum, chef de l´OCLCTIC, le blocage est une bulle de protection, sorte de contrôle parental national (qui) va permettre à l´internaute de naviguer librement sans être assailli par des images plus que douteuses. L´objectif sera donc d´installer une forme de voilage pour protéger les internautes "assaillis" d´images pédophiles ", écrit, avec ironie, PC Inpact.

Un texte qui porte atteinte à la liberté d´information ?

Il existe un risque de surblocage et de propagations d´erreurs aux domaines voisins, comme le souligne la Fédération Française des Télécoms, et les parades, notamment les sites miroirs et le changement d´adresse IP plus fréquent que la mise à joutr de la liste noire d´IP, sont possibles.

Concernant les "mouchards" de la police, PC Inpact relaie la position de la CNIL, qui estime que : "le projet de loi prévoit la possibilité de mettre en oeuvre un dispositif de captation dans tout type de point d´accès public à Internet (cybercafés ou bornes d´accès publiques). La Commission souligne la portée de cette disposition, qui pourrait permettre l´enregistrement pendant une durée d´au plus huit mois, de tous les caractères saisis au clavier et de toutes les images affichées sur l´écran de tous les ordinateurs d´un point d´accès public à Internet, et ce, à l´insu des utilisateurs".

Enfin, PC Inpact insiste sur le fait que la LOPPSI veut faire obstacle à l´usurpation d´identité.

PC Inpact conclut son analyse en écrivant : "d´un devoir de mémoire, ce texte impose une obligation à l´oubli et porte atteinte directement à la liberté d´information"...



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143292
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI