Symantec, McAfee, et Sophos ont été attaqués par Finjan pour violation de brevets portant notamment sur la sécurité des téléchargements.

Racheté en novembre par M86, Finjan détient une douzaine de brevets portant sur la sécurité informatique.

Selon ZDnet, la plainte, déposée comme d’habitude devant la Cour Fédérale de l’Etat du Delaware, accuse McAfee, Sophos, Symantec, Webroot Software et Websense de violer deux de ces brevets.

Le premier des deux brevets cités par la plainte de lundi concerne la protection antivirale en réseau quand le second porte «les systèmes et méthode pour protéger un client contre les téléchargements à risques».

Finjan réclame un dédommagement financier ainsi que l’interdiction de vendre les logiciels concurrents incriminés.

Aucune des sociétés attaquées n’a souhaité commenter le fait pour le moment.

Notons qu’en 2009, Finjan avait gagné un premier procès pour violation de brevets contre Secure Computing (acquis depuis par McAfee). Secure Computing avait alors rétribué Finjan à hauteur de 13,8 millions de dollars pour ses logiciels Webwasher et Cyberguard TSP.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143949
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI