La Suisse très peu protégée contre la cybercriminalité
Très peu protégée par la cybercriminalité, ce qui pourrait s’avérer problématique compte-tenu des mouvements financiers qui transitent sur son territoire, la Suisse veut endiguer le fléau.

Une semaine après l’intervention d’Andrew Blattman, pour qui « la guerre sur Internet est la menace actuellement la plus dangereuse », des politiciens critiquent le fait que la Suisse ne soit pas du tout préparée pour faire face à des attaques sur Internet.

Geri Müller, conseiller suisse (Vert/AG), membre de la commission politique de sécurité (CPS) déplore : « nous manquons totalement de stratégie sur le thème de la cyberguerre en Suisse ».

Le Conseil Fédéral accepte actuellement une motion de la CPS exigeant des « bases légales permettant de protéger efficacement les réseaux de données ».

Selon le député Ulrich Schlüer (UDC /ZH), également membre du CPS, « nous n’avons aucune base légale pour faire face à une cyberguerre. Beaucoup de choses ont été dites, mais concrètement, peu ont été faites ».

Un groupe de travail est actuellement en activité, qui doit livrer ses conclusions à la fin de l’année.

L’armée a déjà planché sur le sujet en élaborant, un ordinateur militaire baptisé Computer Emergency Response Team. Enfin, en 2007, on avait appris que le DDPS envisageait la formation technique d’une importante unité composée de 500 à 600 hommes, en vue de protéger des structures de gestion et d’information. Sa mission consistait à neutraliser un ennemi potentiel, sur le plan informatique, mais aussi militaire. La démarche n’a pas eu de suite, faute de moyens.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 144333
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI