Vol d'identité Facebook d’un responsable d’Interpol
Un dirigeant d’Interpol s’est fait pirater son nom sur Facebook : les criminels lui ont volé son identité pour obtenir des informations sur une opération à haut risque visant à arrêter des fugitifs.

Ronald B. Knote, un des dirigeants d’Interpol, s’est fait pirater son identité comme un quidam quelconque sur Facebook. Selon le site britannique technoworld.com, lors d’une conférence à Hong-Kong la semaine dernière, des cybercriminels ont créé deux profils Facebook pour obtenir des informations sur l’une des opérations de son agence, baptisée « Infra-Rouge ».

D'après la victime : « l’un des hackers a utilisé [son] profil pour obtenir des informations sur des fugitifs recherchés dans le cadre de cette opération ». « Infra-Rouge » est une opération spéciale qui devait conduire à l’arrestation de fugitifs accusés de meurtre, de pédophilie, fraude, corruption, trafic de drogue et blanchiment, d’argent.

Ronald B. Knote en a profité pour souligner que la cybercriminalité devenait une menace très concrète, et une des menaces criminelles les plus dangereuses que l’on ait jamais connu.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 144333
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI