lundi 6 avril 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
La cybercriminalité fait des ravages en Belgique
La Belgique est particulièrement touchée, si l’on en croit le Norton Cybercrime Report, une étude présentée cette semaine par l’éditeur de sécurité informatique.

Un Belge sur trois a déjà été victime de cybercriminalité. C’est ce que révèle le Norton Cybercrime Report.

Selon le rapport, même si les Belges se sentent en sécurité à 90%, 62,7% des internautes belges ont été victimes d’actes de cybercriminalité sous la forme de virus informatiques, fraudes à la carte de crédit et usurpations d’identité. Selon un quotidien belge, les pertes causées par la cybercriminalité sont estimées à 68 millions d’euros pour l’année 2009. La plus grosse fraude jamais effectuée en Belgique a soutiré 600.000 dollars à un homme qui souhaitait investir dans le pétrole.

Mais, malgré la menace globale, les internautes ne modifient pas leurs comportements. Seuls la moitié des internautes se déclarent prêts à changer d’attitude, seulement s’ils sont victimes.

D’après le rapport de Norton, ce sont en moyenne 28 jours et 250 euros qui sont nécessaires pour réparer les problèmes créés par une attaque de cybercriminels.

Norton rappelle aussi quelques conseils de base pour se protéger :
-   Ne jamais donner ses mots de passe
-   Ne pas donner d’informations personnelles inutilement.
-   Ne pas ouvrir une pièce jointe venant de quelqu’un que l’on ne connaît pas.
-   Faire attention aux offres trop alléchantes.
-   Protéger les données bancaires.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI