Adam Guerbez, un pirate sur Facebook, vient de voir sa peine confirmée au Canada. Il avait déjà été condamné par un tribunal de Californie à verser 873 millions de dommages et intérêts à Facebook.

Agissant derrière la société Atlantis Blue Capital, cet habitant de Montréal, avait, selon generation-nt.com, diffusé entre mars et avril 2008 plus de 4 millions de messages électroniques non sollicités., après avoir détourné les comptes d’utilisateurs Facebook.

Le spam avait comme sujet le fameux élargissement du pénis. L’homme, qui ne s’est jamais présenté à son procès, espérait une peine plus clémente au Canada. La Cour Supérieure du Québec a confirmé la sanction californienne.

Adam Guerbez, qui n’a pas le premier sou pour s'acquitter de la sanction, devra débourser un milliard de dollars canadiens. Cela ne vous rappelle rien ? Il semblerait que, dans les juridictions, les juges aient à cœur de prononcer des peines inapplicables, pour l’exemple.

Adam Guerbez a l’interdiction de détenir un compte Facebook et de s’en servir. C’est aussi l’occasion pour le réseau social de faire le ménage parmi ses adeptes, chose dont il semblerait qu’il ait bien besoin.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143657
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI