samedi 25 janvier 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
Les langues se délient petit à petit après l’attaque massive dont a été victime Epsilon, une société spécialisée dans le marketing via email. Parmi les 2500 clients de l’entreprise, Dell ou encore Crucial auraient été victimes de vols de données.

Michael Dell, président de l’entreprise éponyme, aurait envoyé un email à des milliers de clients à travers le monde pour les informer que des informations les concernant auraient été dérobées dans le cadre de l’attaque massive dont a été victime Epsilon en début de semaine. Le constructeur a affirmé, à l’instar d’Epsilon, que les informations dérobées étaient les noms et adresses email et en aucun cas des données stratégiques comme les numéros de cartes de crédit.

Toutefois, Dell comme Crucial, rappellent que leurs clients pourraient être victimes dans les mois à venir d’opérations de phishing et les incitent à ne pas communiquer d’informations comme les numéros de cartes de crédit ou de sécurité sociale ou toute autre information permettant une identification.

De son côté, Epsilon affirme avoir fait appel aux meilleurs spécialistes de l’investigation en matière cyber-criminelle car elle indique que le vol est particulièrement sophistiqué, selon un communiqué publié par Alliance Data Organization, l’entreprise mère d’Epsilon.

Epsilon, enverrait chaque année 40 milliards d’emails pour le compte de 2500 entreprises parmi lesquelles des grandes banques, des opérations télécoms ou encore des commerces spécialisés. Depuis l’attaque, Epsilon n’en finit plus de se confondre en excuses. Toutefois, plusieurs analystes considèrent qu’elle est désormais en réel péril après ce piratage.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI

FIC

Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

RSS