vendredi 10 juillet 2020    || Inscription
BanniereNews
 
 
Sur son blog Chromium, Google a annoncé qu’il teste un outil de détection et de blocage des téléchargements de malwares initiés par les internautes.

Alors qu’on parle surtout de Google Chrome pour sa rapidité, le navigateur du géant du web se pare désormais d’une couverture supplémentaire de sécurité. En tout cas, Google a annoncé le lancement d’un test à petite échelle d’un outil capable de bloquer les malwares lors du téléchargement de ces derniers.

En utilisant son API Google Safe Browsing, Google pourra étendre la protection des utilisateurs lorsqu’ils tentent de télécharger un fichier malicieux. Le système fonctionnera sur la base de la liste noire des sites répertoriés par Google.

L’utilisateur devra donc décider s’il souhaite télécharger un fichier provenant d’un site considéré comme dangereux par Google. Le géant du web invite les utilisateurs à venir tester ce nouvel outil.Alors qu’on parle surtout de Google Chrome pour sa rapidité, le navigateur du géant du web se pare désormais d’une couverture supplémentaire de sécurité. En tout cas, Google a annoncé le lancement d’un test à petite échelle d’un outil capable de bloquer les malwares lors du téléchargement de ces derniers.

En utilisant son API Google Safe Browsing, Google pourra étendre la protection des utilisateurs lorsqu’ils tentent de télécharger un fichier malicieux. Le système fonctionnera sur la base de la liste noire des sites répertoriés par Google.

L’utilisateur devra donc décider s’il souhaite télécharger un fichier provenant d’un site considéré comme dangereux par Google. Le géant du web invite les utilisateurs à venir tester ce nouvel outil.




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 142996
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI