La banque américaine CitiGroup vient de confirmer qu’une partie de son fichier clients avait été consultée. Des informations ont été dérobées mais pas les plus sensibles, indique l’établissement bancaire.

La série continue, voire s’intensifie. Après les déboires dont ont été victimes les plates-formes de jeux vidéo, retour à du piratage plus « traditionnel ». C’est en effet la banque CitiGroup qui vient d’affirmer publiquement avoir été victime d’un piratage d’assez grande ampleur. Des données appartenant à un peu plus de 200 000 clients, soit 1%, ont été dérobées. Il s’agit des noms, adresses, adresses de messageries et numéros de comptes. Toutefois, ni les numéros de sécurité sociale, ni les informations relatives aux cartes de crédit n’ont été touchées. La banque américaine a indiqué avoir prévenu les personnes concernées. Nous n’avons pas réussi à obtenir plus de précisions sur les dates auxquelles se sont produits les faits. Toutefois, il se murmure déjà que, à l’instar d qui s’est passé pour Sony, l’entreprise aurait tardé pour dévoiler les faits.

La banque a tenu à préciser que le nécessaire avait été fait pour qu’un tel incident ne se reproduise pas. Nous sommes priés de les croire.



Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143916
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI