Un hacker de 18 ans, soupçonné d'avoir piraté les sites d'Interpol et de plusieurs agences gouvernementales américaines, a été arrêté à Athènes, a annoncé mercredi le patron de la police cybernétique grecque.

Le jeune homme, "nsplitter" de son nom de code, vivait avec sa mère dans le quartier d'Agios Dimitrios, à Athènes. "Il lançait des attaques à travers le monde de sa maison", a déclaré Manolis Sfakianakis, le patron de la police cybernétique sur l'antenne de la télévision grecque NET. Selon ce dernier, le jeune hacker avait piraté le site d'Interpol à 15 ans. "Il a agi seul, même s'il a pu travailler avec d'autres également", a souligné M. Sfakianakis. Selon les médias grecs, "nsplitter" a piraté les sites du FBI, du Pentagone et de la National Security Agency (NSA américaine) en 2009. La police l'accuse également d'avoir piraté des cartes bleues.
"Il avait 130 cartes sur lesquelles il pouvait mettre les données qu'il voulait. Cinq d'entre elles comportaient les données de personnes qui n'en avaient aucune idée", a expliqué le responsable de la police. La police a retrouvé 8.000 euros et 300 dollars en liquide, des ordinateurs, des disques durs externes, ainsi qu'une bombe artisanale. Le hacker risque jusqu'à 5 ans de prison, selon la police grecque.

Source AFP



Autres News Cyber Crime

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 143905
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI