vendredi 13 décembre 2019    || Inscription
BanniereNews
 
 

Il y a quelques jours, un documentaire officiel a été diffusé par la télévision d'Etat chinoise. Long de 20 minutes, il est censé présenter les risques potentiels de cyberguerre. Il montre en fait la Chine en train de s'en prendre aux Etats-Unis...

Le pays, souvent critiqué par les défenseurs des Droits de l'Homme, est soupçonné depuis plusieurs années de déclencher des cyberattaques contre les opposants à son régime, mais sans que des preuves formelles aient été établies (ou du moins montrées au public). La Chine a d'ailleurs toujours démenti avoir recours à de telles pratiques.

Mais dans le documentaire en question, des chercheurs travaillant pour F-Secure ont remarqué ce qui semble être un outil visant les membres de groupes politiques basés aux Etats-Unis.

"Pendant que la voix off évoque les théories officielles sur les risques d'une cyber guerre, sont diffusées des images vidéo des systèmes du gouvernement chinois, en train de lancer des attaques contre une cible américaine. C'est très inattendu. L'explication la plus plausible serait que la personne en charge du montage n'ait pas compris ce qu'il y avait sur la pellicule, et n'ait pas mesuré la signification de ces images", affirment les chercheurs sur le blog de leur employeur.

D'après eux, l'une des cibles visées est le groupe Falun Gong, une communauté spirituelle bannie. Le clip vidéo ne permet pas d'évaluer ni la nature ni de la sévérité de ces attaques, mais le logiciel utilisé pour les réaliser semble avoir été écrit par l'Information Engineering University of China's People's Liberation Army.




Autres News Gouvernance

Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

RSS
12



Événements SSI

FIC

Ayant pour thème cette année "Replacer l'humain au coeur de la cybersécurité", le Forum International de la Cybersécurité occupe les 28, 29 et 30 janvier 2020 le Grand Palais de Lille. Organisé par la Région Hauts-de-France et Euratechnologies, la Gendarmerie Nationale et CEIS.

RSS