L'entreprise vient d'engager son premier CISO (Chief Information Security Officer) afin de mettre toutes les chances de son côté pour éviter un nouvel incident majeur en sécurité informatique.

En avril, le hack du PSN avait fait la Une de nombreux médias. Ses conséquences avaient été désastreuses et avaient considérablement terni l'image de marque de Sony. Il faut dire que la bagatelle de 100 millions de comptes clients avaient été compromis. D'autant plus que l'exploit avait été suivi par une vague d'attaques sur d'autres sites de la firme. Plutôt embarrassant.

Sony a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de nommer Philip Reitinger CISO. L'homme était auparavant directeur du Centre National de la Cybersécurité aux Etats-Unis, poste qu'il avait quitté pour pouvoir "passer plus de temps avec sa famille". Dans ses nouvelles fonctions, il devra "assurer la sécurité des informations détenues par Sony et de ses services". Il travaillera aussi "en partenariat avec la communauté de la sécurité pour améliorer les systèmes de Sony".




Noter cet article (de 1 = Nul à 5 = Excellent) Valider

Dossier

Droit d’accès et comptes à privilèges

Jacques Cheminat 0 144330
Equifax, Deloitte, Uber, les récentes violations de données ont souvent des techniques de piratages différentes, mais un élément commun, obtenir l’accès à des applications critiques comme les bases de données, les bases clients, les informations bancaires. En général ces programmes sont soumis à habilitation et rattachés à des comptes à privilèges. leur protection est donc une nécessité dans un monde de plus en plus ouvert et insécurisé. Dossier publié avec le concours de Kleverware.
RSS
12



Événements SSI